Qu’est ce que l’affiliation internet ?

By 9 mai 2017Webmarketing

Les plateformes numériques font le buzz sur le marché de la location d’appartement ou du transport de personnes notamment. Elles bouleversent les modes d’achat et vont émerger de nouveaux outils technologiques. A travers cet article, nous allons voir qu’est ce que l’affiliation internet.

mots clés de l'affiliation internet

Principes de fonctionnement

L ‘affiliation internet est un levier important pour le digital. Un affilieur est un site ou une marque qui souhaite diffuser un kit de campagne le plus largement possible. Il se met en contact avec une plate-forme d’affiliation qui joue l’intermédiaire entre les diffuseurs, également appelés affiliés, et l’affilieur. L’affiliation est une forme de publicité digitale mais elle a des règles propres qui en font un levier à part.

Cette méthode est relativement ancienne. Elle a été pratiquée en premier sur Amazon dès 1996. Amazon lui doit d’ailleurs une large part de son succès. Aujourd’hui encore, l’affiliation internet est largement utilisée par ce leader du commerce en ligne. Amazon propose à une multitude d’affiliés de relayer ses produits sur leur site ou blog via des boutiques en ligne aux couleurs d’Amazon. Ces boutiques peuvent être implantées directement sur leur espace en ligne. Les affiliés sont généralement payés au CPA (coût par acquisition). Si l’internaute clique sur un des liens proposés et achète sur Amazon, l’affilié touchera un certain pourcentage de la vente.
Cette représentation très simple de l’affiliation est largement dépassée même si elle est toujours d’actualité. En effet, l’affiliation internet s’est complexifiée à trois niveaux :

  • au niveau des affiliés qui sont très divers
  • au niveau de l’attribution des rémunérations entre les différents affiliés
  • au niveau de la gestion des données

Par ailleurs, l’affiliation fonctionne en s’appuyant sur les plateformes d’affiliation et un programme d’affiliation.

Plateforme d’affiliation et programmes d’affiliation

Une plateforme d’affiliation permet de prendre en charge toutes les tâches d’un programme d’affiliation à son lancement et dans sa gestion quotidienne (suivi des clics, recrutement des affiliés, paiement des affiliés, rédaction du contrat…), de jouer le rôle de tiers de confiance pour les affiliés, d’ouvrir aux annonceurs l’accès à des réseaux d’affiliés nombreux et structurés. Pour chaque campagne, la plateforme d’affiliation internet fournit :

  • le nombre d’impressions, de clics,
  • la traçabilité des conversions sur le site de l’affilieur grâce à un taggage de la page de conversion (script inséré dans le code source de la page qui de déclenche lors de l’achat et notifie à la plateforme l’achat)
  • le reporting et envoi à l’affilieur des tops affiliés et des top créations (c’est-à-dire des affiliés qui apportent le plus de gains ou de clics)
  • une interface d’administration permettant au client de créer un programme, les liens fournis aux affiliés (url, codes), de valider ou refuser des affiliés, de visualiser les rapports d’activités
  • un account-manager (gestionnaire de compte) qui gère l’ensemble des programmes d’affiliation pour un annonceur

La plateforme d’affiliation est rémunérée pour l’ensemble de ces tâches. On estime se rémunération à environ 30 % des gains enregistrés.
Un programme d’affiliation est conçu comme une opération de communication avant la campagne. Il doit attirer les meilleurs affiliés. Il doit donc être très clair et très incitatif en matière de rémunération des affiliés. Il est présenté sous forme de kit donc on peut télécharger les éléments (bannières, vidéo, e-mails…). Tous les types de rémunération en affiliation sont pratiqués. Il faut donc éviter que l’affilié ait l’impression que les conditions pour obtenir une rémunération sont trop sévères. Voici un exemple de rémunération type :

  • jusqu’à 10 ventes : 8 % du chiffre d’affaires (CA) généré est réservé à l’affilié
  • plus de 10 ventes : 6 % du CA est reversé à l’affilié

La tendance est de mixer les modes et mécaniques de rémunération. On peut très bien mettre en place une rémunération sur le pourcentage du CA généré et un fixe en euros sur l’abonnement à une newsletter, la commande d’un catalogue papier… Les différents types de paiement pratiqués sont :

  • le paiement au clic qui est adapté pour les sites média à forte audience. Il faut savoir que dans ce cas, les e-commerçants affilieurs demandent un double clic : clic sur la bannière puis clic sur un nouveau lien une fois que le visiteur est sur le site de l’annonceur
  • le paiement au contact qualifié qui est pratiqué pour enrichir sa base de données client. Si l’e-mail de l’internaute « qualifié » est faux, il n’y a pas de rémunération (exemple : le remplissage des coordonnées pour une newsletter). On pratique généralement une rémunération fixe à la newsletter
  • le paiement à la vente utilisé pour les produits à forte marge. L’affilié touche un montant calculé sur le CA vendu (CA HT hors frais de port)
  • le paiement à l’appel téléphonique qui est un plein développement. Il faut prévoir une interface dite « click to call » sur les sites affiliés et une bonne gestion du centre d’appel de l’annonceur.

Par ailleurs, des challenges récompensant les meilleurs affiliés sont régulièrement proposés. Des marques de tourisme offrent à leurs meilleurs affiliés des séjours dans leurs hôtels et des nuitées gratuites.

Des affiliés très divers

Il y a plusieurs types d’affiliés pratiquant l’affiliation internet. Les affiliés sont soit des affiliés de contenu (blogs, sites thématiques), soit des affiliés spécialisés sur la performance (comparateur de prix), soit des affiliés sociaux (site de social shopping).

Les keyworders (acheteurs de mots clés) sont des sites affiliés qui achètent des mots clés qui peuvent être intéressants pour l’annonceur. Ils assurent ainsi une bonne occupation des moteurs de recherche et améliorent donc le référencement.

Les comparateurs de prix sont des sites permettant de comparer des produits sur plusieurs critères (qualité, prix…). Ils peuvent faire partie des programmes d’affiliation et ce sont souvent des top affiliés, c’est-à-dire les meilleurs. Les comparateurs de prix mettent en général en avant les produits de marchands avec lesquels ils travaillent en affiliation. Ils peuvent être rémunérés au coût par clic ou à la vente. Eux-mêmes peuvent se positionner comme des affilieurs.

Les e-mailers sont des sites proposant des campagnes e-mailing. Ils collectent des profits d’internautes lors d’un achat ou d’une demande de service et gèrent donc des bases de données qualifiées. Ils doivent disposer d’une base d’inscrits opt-in (clients ou prospects qui ont accepté un envoie d’e-mail).

Les blogs sont intéressants si leur thématique se rapproche de la thématique de l’affilieur. Les plateformes d’affiliation travaillent avec plusieurs milliers de blogueurs. Parmi les plus connues, on trouve Commission Junction ou Trader Doubler. Elles développent des formats et des rémunérations spécifiques aux blogs à savoir :

  • les liens profonds (deep linking) qui sont des liens menant vers une page d’un site autre que sa page d’accueil
  • les articles sponsorisés dont certaines plateformes comme SeedingUp ont fait leur spécialité
    les posts sur les réseaux sociaux des articles publiés sur blog. Cette mécanique est appelée le seeding social
  • les publireportages, infographies, guides vidéos ou tutoriels fournis par l’annonceur
  • les publications en tant qu’article invité
  • des communiqués de presse pouvant contenir un fichier image (ex : logo d’entreprise)
Florian

About Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Leave a Reply