Comment analyser soi-même le référencement de son site web ?

By 4 août 2016SEO

Aujourd’hui, nous sommes tous en recherche de visibilité sur le web. Normal, plus de visibilité = plus de trafic = Plus de conversion. Heureusement, internet est un média puissant qui offre beaucoup d’opportunités gratuites pour develloper son business en ligne.

Tous le monde n’a pas les moyens de s’offrir des prestations professionnelles, surtout au début de son activité. Alors, je me suis dis, pourquoi ne pas donner quelques conseils pour travailler soi-même sa stratégie de visibilité web. C’est encore une très bonne solution, on n’est jamais mieux servi que par soi-même et c’est l’occasion d’en apprendre plus en webmarketing.

6 techniques pour analyser son site web soi-même

1. Aspect technique :

Les erreurs techniques de votre site web peuvent freiner votre référencement par les moteurs de recherches. Si les robots qui visitent votre site ne le comprennent pas à 100%, votre site ne sera pas optimisé à 100% et peut donc apparaître plus et mieux en ligne. Pensez bien à remplir les balises Title, les metas-descriptions et à bien organiser vos balises hn (voir ici). Je vois trop souvent de sites web qui n’ont pas de balise H1 et donc aucun titre aux yeux des moteurs de recherche.

Pour vérifier l’aspect technique de votre site web, utilisez :

  • Woorank : installez l’extension sur votre navigateur et lancez l’analyse. Les 3 premiers critères sont réservés aux balises, aucune ne doit être vide. Concernant les balises Hn, il ne doit y’avoir qu’une seule balise H1.
  • Web developer sur Firefox : cette extension installe une barre d’outil sur votre navigateur. Dans la partie « Entourer », vous pouvez choisir d’entourer les balises Hn. Le rouge correspond aux balises H1 et H4, le vert correspond aux autres balises. Vous devez avoir votre texte principal en haut entouré en rouge.
  • Requête « site:www.nomdusite.fr » : tapez cette requête sur Google et vérifiez le nombre de résultats. Il ne doit pas y avoir beaucoup d’écart avec le nombre de vos pages web.
  • Taille de votre contenu : vos pages web doivent faire plus de 500 caractères, copiez et collez le tout dans word pour savoir combien vous en avez.

 

2. Expérience utilisateur

L’expérience utilisateur est très importante, autant pour l’utilisateur que pour Google. Aujourd’hui, 50% des recherches se font depuis un smartphone il est donc nécessaire de bien optimiser son site web sur tout support.

  • Responsive design : pour savoir rapidement si votre site est optimisé sur mobile, réduisez simplement la fenêtre de navigation et regardez si votre site s’adapte ou non. Vous pouvez aussi utilisez cet outil ou simplement tester le site depuis votre smartphone.
  • Ergonomie :
    • l’utilisateur doit comprendre quelle est votre offre en moins de 3 secondes. Demandez à des personnes qui n’ont jamais vu votre site ce qu’il en pense.
    • La profondeur est un critère également très important, la profondeur est analysée en comptant le nombre de clique nécessaire pour atteindre une page web. Vous ne devez pas dépasser les 3 cliques, sinon vos pages seront moins bien référencées.
    • La vitesse est importante : vous pouvez la tester avec l’outil de Google, GT metrix ou DareBoost

 

3. Les backlinks :

Les backlinks correspondent aux liens placés sur d’autres sites web qui dirigent vers le votre. C’est encore un critère majeure pour un bon référencement par Google. Vous devez avoir le plus possible de liens de qualité, c’est à dire des liens provenant de site dans votre thématiques, populaires et bien référencés. Un lien depuis un site de qualité sera toujours préféré à dix liens sur des sites de mauvaises qualités. Pour mesurer vos backlinks, vous pouvez utiliser les outils :

  • Majestic : la version gratuite de Majestic vous permet de vérifier la qualité de vos backlinks via des scores. Vous pouvez aussi retrouvez vos 10 derniers backlinks avec leur date et l’ancre renvoyant vers votre site.
  • Moz : plus complet concernant les backlinks, vous pouvez retrouver quasiment tout vos liens entrants et vérifier les liens follow et no follow. C’est l’outil gratuit le plus complet pour analyser ses backlinks.
  • Google Search Console : dans votre outil Google, vous pouvez aller dans « liens vers votre site » pour avoir le détail des liens. En revanche, vous ne pouvez pas voir si les liens sont follow ou no follow.

 

4. Le référencement local :

Pour toutes les entreprises physiques, le référencement local est une opportunité supplémentaire de gagner en visibilité avec son site web. Google référence sur Maps toutes les entreprises gratuitement. Grace au programme de Google Local Guide qui encourage les utilisateurs à contribuer à l’amélioration de Maps, votre entreprise est peut être déjà présente sur Maps sans que vous le sachiez.

Pour vérifier, tapez simplement le nom de votre entreprise dans Maps comme « Agence SEO Nice« . Si vous n’apparaissez pas, vous devez absolument vous créer gratuitement un compte Google My business. S’il existe, il n’est certainement pas complet, vous devriez le compléter avec vos informations.

5. La notoriété :

Votre notoriété sur le web se traduit par les communautés que vous animez sur les réseaux sociaux. Plus grande est votre communauté et plus grande est votre influence. Pour mesurer cette influence, utilisez l’outil Klout qui va vous donner une note d’influence sur les réseaux sociaux.

6. Le trafic :

Vous pouvez également analyser votre trafic organique, c’est à dire, le trafic provenant exclusivement des moteurs de recherche. Pour cela, rendez-vous dans votre outil Google Analytics. Aller dans Acquisition – Canaux. Vous verrez le pourcentage de votre trafic organique.

 

Bien sur, d’autres outils existent, à vous de faire votre choix. L’ensemble de ces outils vous permet d’analyser rapidemment et simplement votre stratégie webmarketing. Il en ressortira quelques erreurs qu’il vous faudra corriger. C’est un bon moyen de savoir ce qui freine votre référencement.

Quelles sont les limites de ces outils ?

Premièrement, ce sont des outils gratuits ou des versions limitées qui ne donnent pas toutes les informations. De plus, ces outils ne sont pas infaillible et des erreurs peuvent apparaître alors que tout va bien. Il faut faire très attention. Utilisez ces outils seulement pour avoir un aperçu et une analyse rapide de votre site web. Ne basez pas toute votre stratégie webmarketing sur les analyses des versions gratuites de ces outils.

En tant que consultant en référencement naturel, j’utilise des outils payant puissant et des techniques acquises au fils des années et après avoir dépensé des milliers d’euros en formation. Certes, vous pouvez utilisez vous aussi des outils payants, seulement, êtes vous capable d’en comprendre les résultats et d’en tiret le meilleur parti ?

Si un audit complet de votre site web vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter et demander un devis gratuit. Vous trouverez plus d’informations sur cette page.

Florian

About Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

2 Comments

  • […] Comment analyser soi-même le référencement de son site web ? Bienvenue sur Redback Optimisation ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir un code de réduction sur votre première prestation.Abonnez vous !. Merci de votre visite ! Au jour d’aujourd’hui, nous sommes tous en recherche de visibilité sur le web. Normal, plus de visibilité = plus de trafic = Plus de conversion. Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir des prestations professionnel, surtout au début de son activité. 6 techniques pour analyser son site web soi-même 1. […]

  • Article pertinent. Il existe beaucoup d’outils seo qui nous permettent de gérer et de suivre le référencement. Mais il a des outils qui sont très chers et ne pas à la portée de tous le monde

Leave a Reply