fbpx
Webmarketing

Les bonnes pratiques emailing : Créer et animer une newsletter

Par 29 août 2017 novembre 8th, 2018 Un commentaire

L’email marketing est aujourd’hui le canal marketing le plus performant. Non, animer une newsletter ne sert pas à rien et ce n’est pas « démodé ». Bien au contraire, créer et animer une newsletter est un vrai plus pour convertir vos prospects. Voyons ensemble quelques bonnes pratiques emailing à mettre en place :

Pourquoi créer une newsletter ?

Lorsqu’un prospect se rend sur votre site web et vous donne son email, il vous donne l’autorisation d’utiliser cet email, cet email est à vous et vous pouvez vous en servir pour tout et n’importe quoi du moment que cela reste légal et que l’utilisateur ne se désabonne pas. Lorsque vous travaillez votre référencement naturel ou vos réseaux sociaux, vous prenez plus de risque. Et si demain Google change son algorithme et que vos positions baissent. Et si demain vous êtes victime malgré vous d’un bad buzz sur votre page Facebook. Vous mettrez des mois pour vous en relevez. Avec une adresse email, vous n’avez pas ce problème. C’est le premier point.

L’email marketing est le meilleur moyen pour discuter en one-to-one avec vos prospects, vous pouvez le faire sur Facebook messenger mais vous ne pouvez pas toucher des milliers de personne en un seul message. Avec l’emailing, vous pouvez envoyer des emails quand vous le souhaitez manuellement ou en automatique, à des milliers de personnes à heure fixe ou non. Les possibilités sont nombreuses.

Evidemment, il ne s’agit pas d’envoyer des tonnes de mails en masse chaque semaine sans cœur à la vite-fait. Spammer les gens n’a aucun intérêt. Le but est de travailler ses emails pour qu’ils soit intéressants et qu’ils apportent de la valeur aux destinataires. Il faut que chaque destinataires attendent avec impatience votre prochain email.

Spammer les gens n'a aucun intérêt. Les bonnes pratiques emailing à suivre pour sa newsletter. #freelance #webmarketing Cliquez pour tweeter

Alors, pourquoi créer une newsletter ? Pour toutes vos conversions :

  • Vente
  • Trafic
  • Fidélisation
  • Engagement sur les réseaux sociaux
  • Engagement sur votre blog
  • Discuter
  • Bien plus encore.

Les éléments à prendre en compte :

  • Quasiment 50% des internautes ouvrent leur email sur mobile
  • 3 email sur 4 sont ignorés
  • Vous devez envoyer votre newsletter avec un email pro comme contact@votrenomdedomaine.fr pour qu’il soit bien accepté par les boites mails.

= l’intérêt de bien travailler son email marketing pour sortir du lot.

Comment créer et animer une newsletter ?

Avant toute chose, il est nécessaire de faire un tour d’horizon global sur l’email marketing. On compte trois grandes catégories :

  • L’email marketing : l’envoi en masse de mail pour une newsletter par exemple
  • L’email transactionnel : envoyé à une seul personne à la fois lors d’un mot de passe oublié ou le jour de son anniversaire par exemple.
  • l’email automation : il s’agit d’un séquence d’email automatique programmée en réponse à une action (inscription à une liste de mail par exemple).

On parle également de tunnel de vente.

Maintenant que nous connaissons les bases, voici un guide des bonnes pratiques emailing.

Bonnes pratiques emailing - créer une newsletter

Récupérer des emails

Il existe de nombreuses façon pour récupérer des emails. Le plus souvent les utilisateurs passent par une page de capture sur un site web. Il faut alors trouver le moyen d’amener du trafic sur cette page de capture en externe et en interne au site web :

En externe (avec une page de capture) :

  • Les réseaux sociaux : l’animation d’une page ou d’un groupe Facebook permet de partager facilement une page de capture à une grosse ou moyenne audience. Inconvénients est que l’action est ponctuelle est n’apporte des email qu’en discontinue. La petite astuce : épingler cette publication en haut de la page.
  • La publicité Facebook : c’est pour moi un des meilleurs moyen de récupérer facilement et à moindre coût beaucoup d’adresse email, surtout si l’on a pas une grosse audience sur son site web. Vous pouvez prendre votre publication Facebook et en faire une publicité et ainsi drainer plus de trafic sur votre page de capture. Facebook Ads permet même de récolter des adresses email directement sur Facebook. (Un article sur Facebook ads sera bientôt mis en ligne).

En interne (avec ou sans page de capture): 

  • Les pop up : non la pop up n’est pas morte et fonctionne très bien, bien sur, il ne faut pas en abuser et choisir quand la faire apparaître. Certains outils en ligne permettent d’afficher une pop up intelligente qui apparaît au moment le plus adéquat selon la navigation de l’internaute. D’autres permettent de mettre en place des exit pop up qui apparaissent seulement quand la souris se rapproche de l’emplacement pour ferme la fenêtre. Dans la plupart des cas, désactivez les pop up sur mobile car Google pénalise les pop up trop intrusive, cela marche également moins bien sur mobile. Pour choisir quand faire apparaître une pop up, référez vous à vos données Google Analytics, regardez quand un utilisateur quitte votre site web et faite apparaître votre pop up juste avant.
  • Les hello bar et slide : il s’agit de deux autres formes de pop up beaucoup moins intrusives. La hello bar s’affiche généralement en haut ou en bas de la page. Le slide s’affiche soit en bas à droite ou à gauche de la page.
  • En sidebar : c’est un bon moyen de renvoyer vers une page de capture que d’ajouter une image cliquable en sidebar pour capturer des emails.
  • L’insertion dans le texte : C’est souvent le moyen le plus efficace pour récolter des emails : insérer un formulaire de capture directement au milieu d’un article. Un moyen non intrusive qui ne viens pas déranger la lecture de l’internaute. En haut, en bas ou au milieu de l’article, cela marche très bien. Dans certains de mes articles, je décide même de cacher une partie du texte avec un locker qui sera déverrouillé uniquement si l’internaute laisse son adresse email.

Des outils intéressants pour mettre tout ça en place : Sumo Me, Hello Bar, Optin Panda, LeadsPages, les outils d’emailing, Systeme.io

Oui mais comment faire pour que l’internaute laisse son email ?

Les pop up et page de capture, c’est bien beau mais ce n’est pas la question la plus importante. Avez-vous déjà vu ce genre d’appel à laisser son email ?

Newsletter

Avez-vous envie de laisser votre email ? Non impossible. Pour la plupart de gens, donner son email en très engageant, c’est un effort important, cela a un coût psychologique important. Il faut absolument réduire ce coût pour encourager l’internaute à laisser son email. La solution ? Lui offrir un cadeau.

Le plus souvent, c’est un ebook qui est offert, sur mon site, vous pouvez voir que c’est un diagnostic de site web offert mais vous pouvez offrir tout et n’importe quoi tant que cela fait sens avec votre activité. L’important est que l’internaute ai envie de votre cadeau au point de laisser son email pour le recevoir.

Vous allez ensuite pouvoir lui envoyer par mail son cadeau. C’est doublement bénéfique pour vous :

  • Vous récupérez l’email
  • Vos prochains email ont plus de chance de ne pas passer dans les spam si vos précédents ont été ouvert. On appelle cela l’opt-in. Un email de confirmation est envoyé à l’utilisateur qui laisse son email.  Il doit cliquer sur un lien de confirmation pour que son mail soit exploitable légalement.

Voici la page de capture que j’utilise pour activité pro ou celle-ci.

Quels outils d’emailing ?

De nombreux outils existent :

  • Mailjet : celui que j’utilise car il est français et que sa version gratuite est suffisante pour commencer. Il est assez limité en terme de design de formulaire de capture.
  • Mailshimp : je l’utilise également, il est en anglais mais une version française est en développement. Plus compliqué à utiliser mais tout aussi puissant.
  • Sg autorépondeur, Sendin Blue, Sarbacane, Aweber… je ne les ai pas testé mais tous sont très puissants, certains proposent une version gratuite et d’autres non mais chacun fonctionne très bien.

Le choix de l’outil n’est pas une question très importante, tous proposent globalement la même chose.

 

Dans cet article, nous avons vu comment récolter des emails à travers un formulaire ou une page de capture. Nous avons vu qu’il était très important d’offrir quelques choses en retour aux internautes pour les encourager à laisser leur email —> Le lead magnet.

Maintenant, nous allons voir comment faire pour animer une newsletter.

bonnes pratiques emailing

Profitez d'une formation WordPress & SEO offerte

Animer une newsletter

Une fois les emails récoltés, il faut les utiliser pour convertir. Les internautes reçoivent des tas d’emails par jour alors il va falloir bien travailler ses emails pour sortir du lot. Quelques règles simples et bonnes pratiques emailing.

Définir un objectif

Un seul objectif doit être défini par email. Est-ce que vous souhaitez vendre ? Gagner en trafic ? Avoir plus d’engagement sur les réseaux sociaux ? Plus de commentaires de blog ? C’est la première question à se poser, que voulez vous faire avec vos emails ? Il est très important d’en choisir un seul par email et de ne pas s’éparpiller.

A noter que l’objectif global est toujours encourager la discussion, vous devez donc inciter les internautes à répondre à votre newsletter.

Définir une fréquence

Ensuite définissez la fréquence d’envoi de votre newsletter. Là il ne s’agit pas de réfléchir à quand envoyer votre newsletter, quelle heure ou quel jour mais plutôt de définir la fréquence d’envoi. 1 fois par semaine, 1 fois par mois… etc

La régularité joue un rôle important quand vous allez habituer votre audience, il faut que chaque utilisateur attende avec impatience chaque jour J votre newsletter.

Définir une promesse

On s’attaque on contenu, il va falloir définir un sujet, de quoi allez vous parler dans votre prochain emailing ? Il va falloir être hyper qualitatif pour apporter un maximum de valeur à votre audience. Ne faites pas la promo de vos derniers articles, écrivez un texte simple et sobre sans éléments qui gigotent partout. Seulement du texte, c’est très bien.

Dans votre contenu, vous allez ajouter un seul bouton d’appel à action cohérent avec votre sujet.

Définir un objet

L’objet de l’email est peut-être l’élément le plus important d’une campagne emailing, il va déterminer si votre mail est accepté dans une boite mail et si l’utilisateur va l’ouvrir ou l’envoyer directement dans les spams.

L’objet de l’email doit être clair, simple et accrocheur. Vous pouvez jouer avec les émotions, insérez des chiffres, suscitez la curiosité ou l’urgence, l’insertion d’emoticons, crochet ou terme en capital attire toujours plus l’oeil.

Certains mots sont bloqués d’office par les boites mail tél que :

  • Amour
  • Promotion
  • Bravo
  • Félicitation
  • Urgent
  • Augmentez
  • Gagnez
  • Economisez

Pour un seul email, fixez vous l’objectif de rédiger au moins 10 titres afin de choisir le meilleur. Enfin, comme pour vos pages de captures, vous pouvez tester vos sujets d’emails. Il existe deux solutions :

  • Envoyer un sujet « type » à un échantillon A et un autre à échantillon B.
  • Utiliser Facebook Ads pour montrer une publicité A avec un sujet et une publicité B avec l’autre.

Emailing

Qui envoi l’email ?

Pour plus de résultats, votre email doit être envoyé par une personne et non pas une entreprise, exemple : Florian de Conforama. Ajoutez également une photo à cet mail.

Quand envoyer le mail ?

La fréquence est choisi, de mon côté, j’envoi 1 newsletter par semaine. Maintenant, il faut définir quand envoyer les emails. Il n’y pas de règles spécifiques mais nous savons déjà que le weekend est à éviter car les internautes se connectent beaucoup moins. La plupart du temps, les emails sont envoyés aux alentours de 7-8h du matin pour apparaître en premier lorsque l’internaute se connecte pour la première fois de la journée. En ce qui concerne les jours d’envoi. Il semblerai que le mardi et mercredi fonctionnent mieux mais ce n’est vraiment qu’un détail.

Evaluer les résultats

Les outils d’emailing nous donnent toutes les informations que nous avons besoins pour suivre les résultats d’une campagne emailing. Quelques éléments à tracker :

  • Le taux d’ouverture : le pourcentage de personne qui ont ouvert votre email, il tourne généralement entre 10 et 20%. (Oui, c’est très peu)
  • La délivrabilité : elle permet de savoir le pourcentage d’email bien arrivé dans la boite email, ceux arrivés en spam ou les faux emails.
  • Le taux de clique : très important pour savoir combien de personne ont cliqué sur votre bouton d’appel à action.
  • Le taux de transfert : il permet de savoir combien ont transféré votre email à un ami.
  • Le taux de réponse : il permet de savoir combien ont répondu à votre email.

Quelques autres bonnes pratiques emailing : 

  • Utilisez Really Good Emails ou Themeforest pour trouver des templates d’email inspirantes.
  • Récoltez toujours des emails avec un prénom pour pouvoir personnaliser vos emails.
  • Affichez toujours un lien de désinscription en bas de chaque email
  • Utilisez les emoticons pour rendre plus humains vos emails.
  • Les « P.S » fonctionnent très bien en bas d’articles.

Besoin de plus conseils webmarketing pour lancer votre campagne emailing ? Contactez moi pour que je vous aide à mettre en place votre newsletter.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Les bonnes pratiques emailing : Créer et animer une newsletter
5 (100%) 1 vote[s]
Testez votre site web
Placeholder
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Un commentaire

Laisser une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :