Bien concevoir son site web : 3 étapes à suivre avant de se lancer

By 23 juin 2017Webmarketing

Consultant SEO mais aussi formateur web à Nice, j’ai souvent rencontré des web-entrepreneurs qui brûlaient quelques étapes au début de leur activité. L’erreur la plus courante est de se plonger à 100% dans la conception de son site web. L’objectif est d’avoir un site vitrine parfait qui représente bien son activité et qui, dans le meilleur des cas, permet de trouver des clients plus facilement.

C’est une grosse perte de temps.

Pourquoi concevoir son site web de suite est une grosse perte de temps ?

Attention, je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut créer son propre site web au début de son activité, c’est un élément essentiel pour un web-entrepreneur. Je dis seulement qu’il ne faut pas se lancer à corps perdu sans stratégie dans la création de son site web. De plus, inutile de perdre du temps au début à créer un site parfait. Je dis toujours à mes clients de sortir une première version de leur site assez rapidement et de se concentrer sur l’acquisition de client et l’offre. Ensuite, on peut travailler une version 2 « parfaite ».

Le plus important au début est de bien poser les bases de votre projet web et de travailler votre référencement naturel pour attirer des clients sur votre site web. Inutile d’avoir un site qui a un design super mais que personne de trouve.

Le référencement naturel ou Search Engine Optimization (SEO) est un ensemble de techniques webmarketing permettant d’améliorer la visibilité d’une page web (et donc d’un site web). Optimiser un site web en SEO prend du temps, mais inutile de passer trop de temps dessus au début, surtout s’il s’agit seulement d’un site vitrine. Encore une fois, au début, la seule chose à faire est de bien poser les fondations de votre projet.

En règle général, les web-entrepreneurs qui débutent oublient ces 3 étapes :

Bien définir son persona marketing

Votre persona correspond à votre cœur de cible. Egalement nommé « Avatar », il correspond à votre client type, LA personne à qui vous vous parlez. Identifier votre persona va vous permettre de bien définir votre stratégie webmarketing et de ne pas vous éparpiller. C’est très important de savoir à qui on parle. Une erreur courante est de penser qu’il faut cibler large pour toucher un maximum de personne, ça ne marche pas. Bien au contraire, il faut cibler le plus possible (en entonnoir). Mieux vaux avoir peu de prospects mais des prospects très qualifiés que d’en avoir des centaines qui ne convertissent jamais.

Comment bien définir son persona marketing ?

Réaliser un mapping de son site web

Lorsque j’ai créé la première version de mon site professionnel redback-optimisation.fr, je ne suis pas passé par cette étape et la suivante, qui souvent extrêmement liées. Je n’ai pas réfléchi au préalable à l’architecture de mon site ou à mon menu. Je suis parti sur « prestation de service, « audit SEO« , « Formation WordPress« , « Blog », « A propos », « Contact ». Je n’avais d’ailleurs pas non pensé à travailler mon persona. Je suis parti un peu dans tous les sens et je n’avais pas assez pensé à la navigation de mon persona. Lors de la V2 de mon site, j’ai fait un mapping.

Un mapping permet de bien identifier l’architecture d’un site web, vous pouvez le faire sur papier ou via des outils en ligne comme Mindmeister.

Mapping - bien concevoir son site web

Le mapping à ne pas confondre avec le zoning est à réfléchir avant la conception du site web et non pas pendant. Cela permet de travailler son ergonomie et de faciliter la navigation des internautes. En webmarketing, la règle des 3 cliques fait défaut. 100% des pages d’un site internet doivent être accessible en moins de 3 cliques.

Le mapping est intrinsèquement lié à la troisième étape.

Réaliser une étude de mots-clefs

On parle bien de référencement naturel ou SEO. Comme nous avons pu le voir dans la première partie de cet article, le référencement naturel est un canal d’acquisition qui marche et qui permet de bénéficier de trafic automatique sur le long terme. Seulement, il faut savoir bien travailler son SEO. L’étude de mots-clefs permet de trouver les requêtes les plus tapées dans Google chaque mois qui ont le moins de concurrence possible. L’objectifs n’étant pas de se positionner sur des requêtes larges très recherchés (mais aussi très concurrentielles), mais de trouver des mots-clefs plus spécifiques, plus long, moins concurrentiels mais beaucoup plus qualifiés.

En général, je réalise l’étude de mots-clefs en segmentant les requêtes par catégories, les catégories étudiées dans le mapping. 

Comment réaliser une étude de mots-clefs SEO ?

  1. Bien définir son persona
  2. Bien réaliser son mapping
  3. Marquer sur un bout de papier les mots-clefs qui vous viennent à l’esprit et qui sont pertinents avec votre activité
  4. Utilisez des outils puissants de suggestion de mots-clefs comme le planificateur de mots-clefs d’Adwords, Yooda Insight ou Kw Finder par exemple.
  5. Sélectionnez dans un tableur les meilleurs requêtes : pertinence, recherche, concurrence.
  6. Travaillez votre SEO en continu à l’aide de votre étude de mots-clefs.

Ces trois étapes sont indispensables pour concevoir son site web, les trois sont liées ensemble et forment le socle d’un début de bonne stratégie webmarketing. Une fois réalisées, vous pouvez commencer à concevoir votre site web. Si vous ne l’avez pas encore commencé, je vous conseille de passer par le CMS Worpress.

En espérant que cet article peut vous aider dans votre projet. 😀

Voir aussi : le guide complet pour créer et animer un groupe Facebook

 

Florian

About Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Leave a Reply