fbpx
SEO

[Checklist] Comment écrire un bon article pour le web ?

Par 24 décembre 2017 octobre 13th, 2019 Aucun commentaire

On connait trop bien le précepte « Content is king », beaucoup de mes clients on déjà entendu cette règle, ils la connaissent bien. Paradoxalement, il ne l’applique pas pour leur stratégie digitale. La plupart pensent que trop de contenu tue le contenu et que les internautes ne vont pas lire leurs pages web si celles-ci sont trop « chargées » en texte. Il faut dire aussi qu’ils n’aiment pas écrire, n’en ont pas le temps et encore moins l’envie.

Si vous aussi vous êtes dans cette situation, vous vous trompez lourdement. Le contenu web doit être absolument intégré à votre stratégie digitale, le contenu web, c’est un gros plus pour votre marketing digital, c’est :

  • Des ressources à publier sur les réseaux sociaux
  • Des ressources à envoyer par mail
  • Des ressources pour capturer des mails
  • Des ressources pour trouver des clients
  • Bon pour votre référencement naturel
  • Très bon pour prouver vos compétences à vos prospects et apporter de la valeur
  • Plus encore

Vous pensez que le contenu n'est pas important sur votre site web ? Vous n'aimez pas écrire ou vous n'avez pas le temps ? Ne délaissez surtout pas votre stratégie de contenu. #SEO #marketing Cliquez pour tweeter

Et vous vous trompez également si vous pensez que trop de contenu sera néfaste sur votre site web. Si on parle seulement de référencement naturel, donc de visibilité et d’acquisition de trafic sur votre site web, Google a tendance à favoriser les pages ayant plus de 2500 mots. Les votre ont quoi ? 300 mots à tout casser ? Vous pouvez vérifier vos pages en installant l’extension chrome Word Count et en sélectionnant le contenu de votre page d’accueil. Pour moi, en dessous de 1000 mots, ce n’est pas bon du tout.

Ouvrez le menu ci-dessous pour accéder directement à la Checklist en bas de l’article.

Trop de contenu tue le contenu : Faux

Vous n’avez pas totalement tord sur un point, une page qui contient trop de texte peut être lourde à lire et « casser » l’experience utilisateur. Mais ce n’est pas le contenu qui est en cause ici, c’est seulement sa façon de le mettre en avant. La page d’accueil de mon site web compte plus de 2000 mots (cliquez ici pour voir), pourtant, tout le contenu est bien lisible. Il suffit seulement de le mettre bien en forme, d’aérer les paragraphes, d’ajouter des photos et autres éléments techniques qui permettent d’avoir à la fois un gros contenu et un design élégant. Avec WordPress et un thème premium, c’est très facile à réaliser.

Toutes vos pages doivent faire au moins 1000 mots si vous souhaitez avoir un bon référencement naturel. Bien sur, cela ne fait pas tout, vous devez aussi penser à vos mots-clefs mais c’est déjà beaucoup plus que ce que feront vos concurrents.

 

Vous devez absolument mettre en place une stratégie éditoriale

Comme je l’ai expliqué au début de cet article, le contenu texte apporte beaucoup et pas seulement pour le référencement naturel (SEO) mais aussi pour les réseaux sociaux, l’emailing, la publicité Facebook…etc.

Si nous parlons seulement du référencement naturel, il y a 4 aspects principaux à travailler :

L’aspect technique et la popularité sont les 2 axes les plus compliqués à travailler pour les néophytes. L’expérience utilisateur n’est pas toujours évidente à mettre en place sans les bons outils. Avec un site WordPress, cela devrait quand même être bon.

Le contenu est l’axe le plus simple à travailler pour avoir un bon référencement et donc du trafic organique en automatique depuis Google. Pourquoi ne pas le travailler ? Ce n’est pourtant pas compliqué, on vous demande simplement de parler de votre passion, de votre job. Je suis sur que vous avez pleins de bonnes choses à dire sur le sujet.

Alors lancez-vous, ajouter une section »blog », « actualités », « ressources » à votre site web et commencez à parlez de vous et apporter de la valeur à vos clients. Vous y gagnerez sur le long terme.

Profitez d'une formation WordPress & SEO offerte

Vous devez segmenter votre contenu web

En marketing digital, nous avons l’habitude de segmenter en 3 le contenu.

  • Les articles de blogs gratuits
  • Les ressources à offrir en échange d’un email : PDF, livre blanc, vidéos…
  • Les ressources payantes : produits ou services

Je ne m’attarde pas sur le sujet, vous trouvez beaucoup d’articles sur l’emailing ou Facebook Ads qui en parle sur mon blog. Retenez seulement : Vous devez donner avant de recevoir.

Stratégie de contenu : Vous devez donner avant de recevoir Cliquez pour tweeter

La question qui revient souvent est : Où est la limite entre les articles gratuits et les autres ?

Vais-je trop en donner ou pas assez ? Soyez généreux et donnez beaucoup de ressources. Vos articles doivent apporter de la valeur sinon cela ne servira à rien et vous allez perdre votre temps. Rédigez des articles au top alliant quantité et qualité.

Checklist article SEO

CHECKLIST D’UN BON ARTICLE POUR LE WEB

Etape 1 : Faire une veille

Trouver de quoi parler dans ses articles de blogs, ce n’est pas toujours évident. Parlez de soi et de son activité, ok, mais, il faut avant tout intéresser le lecteur et lui donner de la ressource inédite. Faites une veille sur les sujets de votre domaine. Voici 3 outils simples que j’utilise :

  • Google Alert : entrez plusieurs mots-clefs liés à votre domaine d’activité et Google vous enverra un mail dès qu’un article sortira sur le sujet. Cela pourra vous donner des idées de sujet et thématiques qui vous intéressent. Vous pouvez aussi le mettre en place en anglais.
  • Buzzsumo : c’est un outil génial qui vous permet de connaitre les articles les plus partagés sur les réseaux sociaux. Une source d’idée en plus.
  • Tweetdeck : Tweetdeck est un tableau de bord pour Twitter, il vous permet de suivre plusieurs hashtag en un même endroit. C’est parfait pour connaitre en premier les sujets les plus brûlants.

Etape 2 : Trouver un titre (Persona + mots-clefs)

Cette étape est la plus importante, elle englobe d’autres petite étape comme :

  • Connaitre son persona : c’est essentiel avant de faire quoi que se soit. Cela permet de connaitre ce qui intéresse votre cœur de cible.
  • Trouver un sujet, une thématique particulière
  • Trouver LE mot-clef à utiliser pour référencer votre article : Votre titre = Votre mot-clef. Pour référencer votre site web, vous devez choisir un seul mot-clef par page.

Trouver un titre est la phase la plus importante de toute la création de contenu. Pour le trouver, vous devez connaitre votre persona, les mots qui l’utilisent, les sujets qui l’intéressent et les problème qu’il rencontre. Ainsi vous allez pouvoir lui apporter de la valeur et le toucher en plein cœur. Cliquez ici pour déterminer votre persona.

Voici quelques architectures de titre :

  • Votre problème ? Ma solution (technique) pour arriver à tel résultat
  • Comment + résolution de problème
  • Tuto : explication
  • Top 5 + Solutions (techniques)

Trouver LE mot-clef idéal est également une partie essentielle. Pour cela, mettez vous à la place de votre persona, que taperait-il dans Google pour trouver le sujet de votre article ? Une fois que vous avez plusieurs idées, testez les avec des outils comme Yooda Insight ou le planificateur de mots-clefs d‘Adwords. Le but est de trouver un mot-clef à la fois pertinent, populaire et peu concurrentiel. Cliquez ici pour voir un article plus complet sur le sujet et déterminer vos mots-clefs.

Etape 3 : Rédigez en suivant votre instinct

Oubliez les mots-clefs SEO, vous connaissez votre persona, il vous pose une question, répondez franchement en suivant votre instinct comme si votre persona était devant vous. N’ayez pas peur de trop en dire, déballez tout et soyez clair et honnête. Vous devez également être concis, ne blablatez pas pour arriver à 1000 mots. Si vous n’avez plus rien à dire, ne dites plus rien. La qualité mise avant la quantité mais normalement, vous ne devriez pas avoir de mal à atteindre les 1000 mots.

Un seul mot d’ordre : apportez de la valeur

Etape 4 : Peaufinez votre article

Plusieurs points à prendre en compte une fois que vous avez fini de rédiger votre article :

  • Corrigez les fautes
  • L’architecture de l’article doit être clair et ordonné : sous WordPress, ajoutez des titres H2, H3 et H4 à vos sous-titres pour mettre en forme l’article. N’utilisez jamais de H1 car il s’agit du titre de l’article.
  • Justifiez le texte, sous WordPress, vous pouvez télécharger le plugin TinyMCE Advanced qui permet d’ajouter cette fonctionnalité et d’autres paramètres de personnalisations.
  • Mettez les principaux mots et phrases en gras afin d’attirer l’oeil du lecteur
  • Ajoutez un ou plusieurs appel à action dans le texte (cliquer ici, laisser un commentaire, partager l’article…)
  • Ajoutez des images de bonnes qualité mais pas trop grosse (en dessous de 1000px)
  • Si votre template WordPress vous permet d’ajouter des éléments design intéressants, faites le.
  • Vous pouvez aussi utilisez des embed de Google et Youtube afin d’intégrer une carte maps, des vidéos, photos ou autres dans votre article.

Etape 5 : Optimisez votre article pour le web

La partie SEO est très importante afin de faire la promotion de votre article :

  • Reprenez votre texte et ajoutez des mots-clefs importants. Retenez en 2 sortes : les mots-clefs important (comme celui du titre) et les mots-clefs sémantique qui permettent de bien comprendre l’univers de votre article. (Si vous parlez de Jaguar, vous devez utilisez d’autres mots liés afin de permettre à Google de savoir si vous parlez de la marque de voiture ou de l’animal). Les mots-clefs importants doivent être placés en début de phrase et si possible en début de paragraphe. Mettez les en gras et ne les répétez pas plus de 10 fois pour un article de 1000 mots.
  • Ajoutez des liens : les liens permettent à Google de naviguer dans le site web et aux utilisateurs de rester plus longtemps sur votre site web. C’est très bénéfique pour le SEO. Je recommande toujours d’ajouter au moins 3 liens internes (vers d’autres de vos articles) et 3 liens externes (vers des sites web non concurrentiels).
  • Rédigez une meta description : la meta description est un cours résumé de votre article qui apparaîtra dans les résultats de recherche (sous le titre). Le texte doit faire environ 230 caractéres. Pour les utilisateurs de WordPress, installez le plugin Yoast SEO qui vous permet d’ajouter un Titre SEO différent du titre de l’article ainsi qu’une meta description. L’outil donne également quelques conseils afin d’améliorer le référencement de l’article.
  • Personnalisez l’URL de votre page web : l’URL n’a plus beaucoup de poids pour le référencement, néanmoins, une URL courte et pertinente avec son contenu sera beaucoup plus appréciée.

Etape 6 : Partagez, partagez, partagez

Une fois votre article terminé, mettez le en ligne et partagez le partout : réseaux sociaux, email, publicité…

Vous pouvez utiliser des outils comme Buffer qui vous permettent de planifier une publication sur tout les réseaux sociaux en même temps.

Personnellement, j’aime attendre 1 jour avant de publier mon article. J’ai souvent de nouvelles idées en relisant mon article le lendemain.

Checklist d'un bon article pour le web : 6 étapes pour rédiger du contenu au top 😉 #SEO #marketing #redactionweb Cliquez pour tweeter

Vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour rédiger des articles au top. Cela vous a été utiles ? Tenez moi au courant en commentaire 😉

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Testez votre site web
Placeholder
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Laisser une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :