SEO

SEO & Images : Comment optimiser le référencement de vos images ?

Par 29 juillet 2020octobre 3rd, 2020Aucun commentaire

Les images en SEO, comment les optimiser ? Est-ce que c’est vraiment important ? On se pose beaucoup la question du référencement des images. Nous allons voir que oui, SEO & Images vont bien ensemble, que cela ne prend pas beaucoup de temps pour optimiser les images et que cela peut apporter de gros bénéfices.

Avant cela, vous êtes libre de vous inscrire gratuitement à ma formation SEO & WordPress. Vous pourrez apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur la création d’un site web WordPress et attirer un maximum de trafic dessus.

Pourquoi le référencement des images est important ?

Il y a 2 raisons qui font que le SEO des images est intéressant :

  • Google Image
  • L’optimisation sémantique

Premièrement, optimiser ses images pour le référencement est intéressant pour gagner du trafic supplémentaire via Google Image. On sait qu’environ 68% des recherches Google déclenche l’affichage d’un bloc image dans les résultats de recherche (SERP). D’un point de vue recherche dans Google Image, je n’ai pas trouvé de chiffres mais on sait que dans certaines thématiques la recherche dans Google Image a beaucoup de poids, c’est le cas dans le secteur du voyage/tourisme par exemple.

Il est donc très intéressant de travailler le SEO de ses images pour acquérir plus de visibilité et plus de trafic. Bien sur, cela va dépendre de la thématique du site web. En référencement sur WordPress, je n’ai pas beaucoup de trafic depuis Google Image. En revanche, sur mon blog voyage, cela fonctionne bien mieux.

Bloc Image Seo

Deuxièmement, l’optimisation SEO des images est intéressante pour améliorer le référencement global de vos pages. Aujourd’hui, l’expérience utilisateur est très importante, c’est même le 3ème pilier du référencement naturel. Avec mes clients en prestation SEO, je préconise toujours que chaque page fasse au minimum 1000 mots.

Afin de rendre ce contenu digeste, vous allez forcement utiliser des visuels : Gif, vidéos et/ou images. Bien optimisés pour Google, ces visuels et surtout les images vont apporter plus de poids SEO à la page. C’est donc bon pour l’expérience utilisateur et bon pour Google. Vous allez pouvoir gagner en visibilité et en trafic.

Comment connaitre le trafic provenant des images

Google a abandonné l’idée de séparer le trafic organique basique avec celui des images. Il n’est donc plus possible de connaitre le trafic des images dans Google Analytics. Heureusement, il est très facile de le voir dans la Google Search Console :

  1. Rendez-vous dans Search Console – Performance
  2. Dans le filtre de recherche « type de recherche », remplacez « web » par « image »

Vous pourrez alors voir les principales requêtes et pages qui amènent l’internaute sur vos images. En revanche, il n’est pas possible de voir quelle image de la page apporte du trafic. Les données sont même très limités.

Performance Des Images Dans Google Images Min

Comment optimiser le SEO des images ?

Choisir la bonne taille

Une image trop grande ralentira le site. Il faut comprendre que les images s’affichent d’une certaines tailles sur un site web, tout va dépendre de l’emplacement de l’image (slider, sidebar, fond d’écran, petite ou grosse image) mais une image trop grosse par rapport à son emplacement va ralentir le site web.

C’est comme si j’imprimais une photo de 10 mètres pour l’afficher sur un panneau publicitaire de 5 mètres. C’est impossible. Sur un site web, c’est possible mais c’est la taille total de l’image qui va se charger et non pas sa taille d’affichage. Chaque image doit donc être adaptée à la taille de son emplacement. Un logo n’a pas besoin de faire 5000*5000px alors que son emplacement ne prend que 20*20px.

En règle générale, voici les tailles d’image que je recommande : 

  • Logo : 50 px de large maximum
  • Petite images : 300px de large maximum
  • Moyennes images : 650 px de large maximum
  • Grandes images : 1200 px de large maximum

Tout dépend du site web, il faudra bien sur s’adapter. Le plus simple étant de réaliser des test pour voir à quel moment la qualité d’affichage de l’image diminue à l’oeil nue.

Réduire le poids des images

Une image trop lourde est également une mauvaise chose pour l’expérience utilisateur et donc pour le référencement. L’optimisation des images pour le SEO passe donc par une optimisation du poids. Premièrement, réduire la taille des images est un bon point, deuxièmement, il faut choisir le bon format d’image, on en parle dans le point suivant.

Enfin, il existe tout un tas d’outil qui vous permettent de réduire le poids des images automatiquement. Ces outils vont optimiser et compresser les images pour en réduire le poids de façon significative. J’utilise l’outil SEO gratuit en ligne Optimizilla.

Le poids maximum d’une image pour le SEO est de 100Ko.

Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le rendre visible

Accès immédiat

Choisir le bon format

Choisir le bon format d’image est lié à l’optimisation du poids. Une image en PNG sera beaucoup plus lourde qu’une image en JPEG. Évitez les formats trop lourd, le JPEG est selon moi la solution la plus simple.

La puissance de la balise Alt

La balise Alt ou texte alternatif est l’élément centrale de l’optimisation des images en SEO. C’est vraiment le critère le plus important qu’il faut retenir. Google ne sait pas lire les images, la balise Alt nous permet de lui décrire l’image et il se base principalement sur cette description pour positionner l’image dans les résultats de recherche.

La balise Alt devra décrire l’image et être composé de mots-clés important liés au contenu de la page ou est situé l’image. Cela renforcera le référencement de l’image mais aussi de la page.

Images Et Seo Min

Ajouter une légende est un plus pour le SEO des images

L’optimisation sémantique

Pour un meilleur SEO des images, il est recommandé que l’image soit « entouré » de termes sémantiques pertinents. Si je parle de pizza dans ma page, je vais ajouter une photo d’une pizza et non d’un kebab. Tout le texte situé autour de l’image doit parler du contenu de l’image ou du moins, être pertinent avec son contenu mais aussi sa balise Alt.

La légende des images

Ajouter une légende aux images améliore le champs sémantique de la page et de l’image, c’est donc une bonne pratique pour améliorer le référencement des images. Attention tout de-même, c’est surtout dans les images d’articles de blog que l’on peut utiliser la légende. Cela va dépendre du template utilisé mais par exemple il ne sera pas possible d’ajouter une légende sur des images en fond d’écran.

Le nom des images

Le nom des images n’a selon moi que très peu de poids en référencement des images. Malgré tout, cela ne coute rien de renommer l’image avec un contenu descriptif. Pour ma part, le nom de mes images est identique au texte de leur balise Alt. C’est toujours mieux qu’un titre du type : IMG9856.

Petite subtilité, il est préférable de renommer les images avant l’upload sur le site.

Le lazyload

Le lazyload est une technologie de plus en plus employé par les sites web. Le lazyload permet de charger une image uniquement quand on en a besoin. C’est à dire que l’image va se charger uniquement pendant le scroll pour s’afficher au dernier moment quand l’internaute peut la voir. Cela permet un temps de chargement plus rapide. Sans le lazyload, toutes les images d’une page vont se charger en même temps, cela prend plus de temps. Aujourd’hui, beaucoup de template propose cette option, c’est le cas de Salient, le template que je propose dans ma formation SEO & WordPress en ligne.

Les plugins d’optimisation

Certains plugins WordPress permettent de faire une partie du job à notre place. C’est le cas de EWWW Image Optimizer, Wp Smush ou Imagify. J’utilise ce dernier sur mon site web. Il se charge d’optimiser toutes mes images après upload mais cela ne me dispense pas des les optimiser en amont. C’est également un très bon outil pour optimiser toutes les images de son template, des images que l’on ne peut souvent pas travailler soi-même.

10 meilleurs plugins wordpress - imagify-min

Les erreurs à éviter

L’erreur la plus courante est de laisser WordPress lier l’image à un fichier média ou être utilisé comme un fichier joint. Cela créera une nouvelle page avec seulement l’image affichée. D’un point de vue référencement, c’est une très mauvaise idée car cela créé du contenu de faible qualité. J’en parle un peu plus dans cet article de blog. Pensez donc à toujours sélectionner lié à « aucun ».

Attention également si vous utilisez Yoast SEO, dans les réglages SEO – Médias, il faut toujours que la case « oui » soit cochée.

Réglages De L'affichage Des Images Seo Min

Conclusion : processus d’optimisation d’une image pour le SEO

La règle pour les images SEO :

  • Chaque image doit faire moins de 100Ko
  • Chaque page doit contenir moins de 1000Ko d’images
  • Evitez le format PNG qui est plus lourd que le format JPEG
  • Evitez les images en double

La méthodologie :

  1. Réduire la taille des images : sauf exception, la valeur la plus grande des images ne doit pas faire plus de 1200px. Il faut absolument que la taille des images soit adéquate avec leur emplacement. Utilisez des outils gratuits comme Paint ou Gimp pour réduire la taille des images.
  2. Réduire le poids des images : rien de plus simple, vous pouvez utiliser l’outil gratuit Optimizilla et/ou le plugin Imagify.
  3. Renommer les images avec des mots-clefs SEO pertinents
  4. Uploader les images sur WordPress
  5. Ensuite, dans « Média », copiez le titre de l’image dans « texte alternatif » pour l’optimiser pour Google. En bonus, ajoutez une légende et optimisez le texte sémantiquement autour de l’image.
À ne pas rater !
Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le référencer !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO WordPress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web. Spécialisé en référencement WordPress, je propose aussi du coaching et des formations en ligne.

Laisser une Réponse

18 − treize =