fbpx
Réseaux sociaux

Les tendances de LinkedIn que tout marketeur doit savoir

Par 25 avril 2017 novembre 8th, 2018 Aucun commentaire

LinkedIn a connu une croissance explosive du nombre d’articles publiés sur la plate-forme. Pour certains sujets, LinkedIn est le réseau le plus important en terme de partage de publication.

Le nombre d’utilisateurs de LinkedIn augmente également, atteignant plus de 430 millions en 2016, selon les rapports Business Insider. Nous allons également nous baser sur les rapports de Susan Moeller, business development manager chez BuzzSumo.
LinkedIn a ouvert la voie parmi les réseaux sociaux en offrant l’option de publier un contenu de longueur blog. Selon les données fournies par BuzzSumo, début 2014, les utilisateurs ont publié environ 1 000 articles par mois. En 2015, les utilisateurs ont publié plus de 80 000 articles par mois, et en 2016, ce chiffre a atteint 130 000.

L’analyse de Content Marketing Institute sur 228 000 articles publiés sur LinkedIn et 136 000 articles partagés d’autres sites entre 2012 et janvier 2017 montre que:

  • LinkedIn ne doit pas sa croissance à des contenus chocs.
  • LinkedIn était le réseau de distribution de contenu principal pour certains sujets.
  • Le contenu long est plus partagé que les messages courts.
  • Il n’est pas nécessaire d’être « influenceur » pour gagner un volume élevé de partage (même si cela vous aide).
  • Les contenus simples sur LinkedIn gagnent très peu de liens de référence.

Plus de partages pour les contenus B2B

LinkedIn surpasse Facebook et Twitter en ce qui concerne les partages dans de nombreuses zones B2B même lorsque le contenu partagé n’est pas publié sur LinkedIn à la base.

Les données sur le partage de contenu B2B sont étonnantes. Il semble y avoir un changement important du contenu B2B principalement partagé sur Twitter vers le contenu B2B principalement partagé sur LinkedIn. Le contenu sur le thème «content marketing» illustre la tendance.
Lorsque l’on analyse le contenu sur quatre sujet B2B (intelligence artificielle, SEO, marketing, leadership et cybercrime) voilà ce qui ressort entre novembre 2015 et 2016.

partage de contenu B2B linkedin

Moins de liens pour les contenus simples

Le contenu publié sur LinkedIn reçoit peu de liens de référence ou de retour. Et cela diminue de plus en plus depuis que LinkedIn a permis à tous les membres de publier du contenu.
En 2013, lorsque la publication était limitée aux influenceurs sélectionnés par LinkedIn, le nombre moyen de liens gagnés par poste était de trois, avec une médiane de zéro. En 2015 et 2016, lorsque la publication était disponible pour tous, le lien gagné moyen était inférieur à un – entre 0,3 et 0,5 en moyenne – et la médiane était nulle.

Profitez d'une formation WordPress & SEO offerte

Plus de mots, plus de partages

Au cours des années, des instituts ont recherché des contenus courts – des posts de 1 000 mots ou moins – publiés sur LinkedIn. Ils en ont conclu que les messages plus longs – 1 000 à 3 000 mots – étaient beaucoup plus susceptibles d’être partagés.
Susan Moeller a étudié des messages longs réussis, en filtrant ceux avec des auteurs désignés comme influenceurs de LinkedIn. Aucun des messages n’avait d’images. Certains avaient des éléments graphiques basés sur le texte comme des puces pour listes ou des émoticones, mais aucun n’était riche en images.

L’explication possible est que le partage de LinkedIn repose davantage sur l’importance perçue de l’auteur, avec des titres attirant l’attention aussi efficacement qu’un contenu visuel. Une autre raison pourrait être la structure et la nature même de LinkedIn en tant que réseau professionnel, ce qui minimise toute attente pour un contenu attrayant.

Il serait intéressant de voir si le succès des messages lourds sur le texte sera remplacé par un contenu plus riche en images dans les mois/années à venir.

Un message personnel, pratique, professionnel

Pour déterminer les sujets intéressants pour les personnes qui partagent du contenu sur LinkedIn, Susan Moeller a examiné les gros titres des contenus dans le top 25 des partages en 2015 et 2016, ainsi que pour le contenu cumulé de 2012-2017.

En 2016, la phrase « Ce que j’ai appris » était dans huit des principaux titres. Deux des publications provenaient de LinkedIn influenceurs, mais les six autres provenaient de personnes qui suivaient une formule simple: «J’ai fait X; J’ai appris Y. »

Les « how-to » posts* ont dominé ces gros titres pour le contenu le plus partagé entre 2012 et 2017. Ils se sont concentrés sur des conseils pratiques et beaucoup ont abordé les problèmes liés au travail.
En plus des sujets de conseil, les messages les plus partagés étaient souvent sur le monde du travail. Les mots-clés fréquemment utilisés comprenaient «succès» et «entreprise», «carrière» et «emploi», «patron» et «employé».

Les articles les plus partagés mettent également l’accent sur le changement et la croissance. Ils dépendent également fortement de termes superlatifs tels que «la plupart», «grand», «tout», «beaucoup», «tout» et «jamais».

*un how-to post est une publication décrivant comment faire quelque chose, ex « Comment analyser soi même le référencement de son site web »

L’effet d’influence

Pour déterminer le montant officiel du statut d’influenceur de LinkedIn, Susan Moeller a examiné une liste de BuzzSumo des 30 auteurs les plus partagés publiés sur LinkedIn pendant 2015 et 2016.

Seulement 12 en 2015 et 13 en 2016 ont été désignés comme Influenceurs de LinkedIn. Cependant, les utilisateurs de la plate-forme sont un peu plus démocratiques dans leurs préférences de partage et ne partagent pas seulement le contenu des influenceurs. Les auteurs désignés par BuzzSumo ne publiaient pas non plus uniformément. Dans certains cas, ils publiaient seulement un ou deux articles sur la plate-forme.
Sur 10 000 contenus les plus partagés pendant ces 5 dernières années, seulement 6 % ont été écris par les influenceurs de linkedin.
Bien qu’avoir le statut d’influenceur peut aider dans la réussite d’un compte, il est également possible de réussir sans statut spécifique. Il n’est pas non plus nécessaire de publier souvent ou en anglais pour avoir un grand succès.
Étant donné que les actions de LinkedIn augmentent et que la plate-forme est accessible à tous, il est maintenant temps d’envisager de faire partie ou d’élargir son rôle dans votre stratégie de marketing de contenu B2B.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Les tendances de LinkedIn que tout marketeur doit savoir
5 (100%) 1 vote[s]
Testez votre site web
Placeholder
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Laisser une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :