SEO

Comment être bien référencé sur Google ? Les 5 erreurs les plus courantes

Par 4 avril 2019 janvier 19th, 2020 Un commentaire

Comment être bien référencé sur Google ? C’est une question qui revient très souvent auprès de mes clients. Le référencement naturel est un ensemble de méthodes très techniques que le grand public à du mal à comprendre. Consultant SEO à Nice depuis 2016, j’ai pu travailler avec plus d’une centaine de clients sur le référencement de leur site web.

Je me suis aperçu que les mêmes erreurs SEO revenaient très souvent. Alors, pourquoi ne pas rédiger un article pour vous simplifier la vie ? Vous cherchez à être bien référencé sur Google ? Commencez par vérifier si vous respectez bien les 5 critères ci-dessous.

Comment être bien référencé sur Google ? Comment ça marche le référencement ?

Le SEO, c’est quoi ? Il s’agit d’un ensemble de technique webmarketing pour mettre en conformité un site web avec les recommandations de Google. L’objectif est d’optimiser un site web pour qu’il se positionne le plus souvent possible en haut des résultats de recherche sur un maximum de requêtes pertinentes des internautes. Cela permet d’attirer beaucoup de trafic qualifié en automatique 24h/24.

Le référencement tourne autour de 4 grands piliers, pour en savoir plus, je vous renvoi à mes deux autres articles :

Dans mes prestations de consulting SEO ou coaching SEO, je débute toujours par un audit SEO complet du site web. Cela me permet de faire le point sur les forces et faiblesses de chaque page. Il en ressort un plan d’action complet et priorisé pour être bien référencé sur Google. C’est à ce moment là que je retrouve toujours les mêmes erreurs SEO.

Profitez d'une formation WordPress & SEO offerte

Les 5 erreurs SEO les plus fréquentes

5-erreurs-SEO

Le manque de contenu texte

Trop souvent, mes clients me disent qu’ils veulent un site épuré avec peu de texte. Un site simple qui va droit au but. Un site épuré, c’est une très bonne chose pour l’expérience utilisateur, en revanche, ce n’est pas bon pour le référencement naturel. Google se nourrit principalement de contenu. Plus vous lui donnez de contenu, plus vous lui donnez ce qu’il recherche et plus vous êtes bien référencé sur Google. Google utilise les mots pour vous positionner dans les résultats de recherche. Plus vous avez de mots dans vos pages et plus vous aurez de visibilité. D’après plusieurs études SEO, les sites web les mieux positionnés sur Google compte plus de 3000 mots. Je recommande toujours au minimum 1000 mots par page et 600 mots minimum pour les fiches produits.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que « contenu » n’est pas forcement opposé à « site épuré ».  Avec un bon template WordPress, il est possible de mettre en forme les pages pour éviter d’avoir des gros blocs de texte illisible.

Prenons la page d’accueil de mon site web : elle compte 3014 mots, pourtant il n’y a pas beaucoup de texte visible. Les textes sont organisés dans des onglets, ou derrière une photo. J’ai fais un compris entre beaucoup de texte et expérience utilisateur.

 ➡ Comptez le nombre de mots sur vos pages avec l’extension Chrome WordCount Tools.

C’est l’erreur SEO la plus courante que je retrouve sur les sites web de mes clients. Si vous souhaitez être bien référencé sur Google, 100% de vos pages doivent comprendre au moins 1000 mots, surtout la home page qui est très importante.

erreurs SEO - référencement wordpress nice

Le manque de page

On en revient toujours au contenu. La plupart de mes clients ont un site vitrine ou un site e-commerce. Chaque site comprend souvent 5 ou 6 pages principales plus des pages produits ou services. On arrive souvent entre 20 et 30 pages.

Encore une fois, Google se nourrit de contenu. Plus vous avez de mots, plus avez de pages et plus vous allez être bien référencé sur Google. Je recommande toujours d’avoir au moins 100 pages indéxées par Google pour être déjà bien référencé sur Google.

Pour connaitre le nombre de page connu par Google, vous pouvez taper dans Google la requête : site:votrenomdedomaine. Attention, je ne compte pas les pages mentions légales, CGV, politique de confidentialité ou encore les images et PDF.

Vous ne savez pas quoi écrire pour ajouter plus de pages ? Le blogging est tout indiqué. Vous devez absolument avoir un blog sur votre site web. Les articles de blog sont très bons pour donner de la valeur à vos prospects, c’est aussi du contenu en plus pour vos réseaux sociaux. J’ai écris un article pour vous en dire plus sur le blog d’entreprise.

Pour être bien référencé sur Google grâce au blogging, vous avez besoin de réaliser une étude de mots-clefs. Cette étude va vous permettre d’identifier les questions que se posent les internautes sur votre thématique. Vous allez ensuite pouvoir y répondre dans des articles de blog. Je vous explique comment réaliser une étude de mots-clefs dans ma formation SEO & WordPress gratuite.

Plus vous avez de mots, plus avez de pages et plus vous aurez de trafic #SEO. Cliquez pour tweeter

Le manque de maillage interne

Si vous souhaitez connaitre l’exemple parfait d’un bon maillage interne, rendez-vous sur Wikipédia. Sur chaque page, vous pouvez voir qu’il y a des liens partout qui permettent de naviguer à l’intérieur du site.

Que fait un internaute quand il a fini de lire une page ? Généralement, il part car on ne lui propose rien d’autres.

  • Ajoutez des articles liés à la fin de vos articles de blog
  • Ajoutez des liens entre vos pages

Le maillage interne permet de garder l’internaute sur le site web et le faire naviguer de page en page. Plus il reste sur le site, mieux c’est pour votre SEO mais aussi pour vos ventes. C’est aussi très bon pour Google car pour visiter votre site web, il passe par les liens internes.

Tout comme Wikipédia, faites des liens entre vos pages pour faciliter la navigation de Google et des internautes. Voilà quelques règles à respecter :

  • Chaque page doit recevoir 3 liens d’autres pages internes (au minimum)
  • Chaque page doit faire 3 liens vers d’autres pages internes (au minimum)
  • L’ancre des liens (le texte cliquable) doit varier le plus possible
  • Il est bon d’ajouter au moins 2 liens externes par page

Pour être bien référencé sur Google, ajoutez des liens internes.

Des balises Hn en erreurs

Les balises Hn, c’est quoi ? Il s’agit de balises titre. Quand vous êtes sur Word ou sur WordPress par exemple, il s’agit des titres 1, titre 2, titre 3… Cela permet de structurer une page web : Titre – chapitre 1 – sous-titre – sous-sous-titre…

Le gros souci avec WordPress, c’est que beaucoup de développeurs n’ont pas tenu compte de l’ordre de ces balises. On peut parfois se retrouver avec un titre 3 (H3) avant un titre 1 (H1). C’est comme si le sous-titre était en couverture d’un roman avant son titre.

D’un point de vue internaute, rien de change mais c’est du côté de Google que ça se joue. Pour être bien référencé sur Google, il faut faciliter la vie à Google et faire en sorte qu’il comprenne le mieux possible une page web. La sémantique y joue beaucoup, le temps de chargement aussi et également les balises Hn. Google les utilisent pour comprendre l’architecture d’une page. Si les balises ne sont pas dans l’ordre, Google peut ne pas bien comprendre la page.

Voilà un exemple d’une bonne architecture de page :

..H1 = Titre de la page

….H2 = Chapitre 1

…….H3 = sous-titre 1

…….H3 = sous-titre 2

….H2 = Chapitre 2

…….H3 = sous-titre 1

…….H3 = sous-titre 2

Le souci avec les templates WordPress, c’est que souvent, on ne peut pas modifier ces balises sans passer par le code. C’est souvent le cas dans l’en-tête ou le pied-de-pages. En revanche, WordPress permet facilement de modifier les balises Hn dans son éditeur de texte.

Balises Hn pour le référencement naturel-min

Les balises Hn vont jusqu’au H6. Voici les quelques règles à respecter :

  • Une seule balise H1 par page (normal, c’est le titre de la page)
  • Des balises dans l’ordre (h1-h2-h3-h4-h5-h6)
  • Chaque titre doit être unique (pas de copier-coller)

Rien d’alarmant, une mauvaise architecture des balises Hn ne pénalise pas le SEO.

Des pages de faibles qualités indéxées

Je vais vous parler de Panda. Oui sérieusement, Panda est un des nombreux algorithmes de Google. Celui-ci vise la qualité des pages. Comment fonctionne t-il ?

Google se base sur la qualité de chaque page pour déterminer la qualité globale d’un site web. C’est comme à l’école, votre moyenne de chaque matière détermine votre moyenne générale.

Google se base sur la qualité de chaque page pour déterminer la qualité globale d'un site web. #SEO #Google Cliquez pour tweeter

Google fonctionne de la même façon, il va donner une note de qualité à chaque page pour donner une note moyenne de qualité à l’ensemble du site. C’est ce que je détermine lors de mes audits SEO. Dans mon rapport, vous pouvez retrouver un fichier excel avec la note de qualité de chaque page en se basant sur les erreurs interne identifiées.

Ma technique SEO favorite consiste à augmenter la note de qualité globale d’un site web. Comment faire ?

Dans un premier temps, il suffit simplement de supprimer de l’index de Google les pages qui ont une mauvaises note.

Qu’est-ce qu’une page de faible qualité :

  • Les pages non pertinentes avec la thématique du site : mentions légales, CGV, politique de confidentialité…
  • Les pages qui contiennent très peu de texte : galerie photo
  • Les pages inactives : les pages inactives sont des pages qui n’ont reçu aucun trafic depuis Google sur le dernier mois. Vous pouvez les retrouver dans Google Analytics.
  • Les pages qui contiennent beaucoup d’erreurs techniques : là, il faut passer par un audit SEO pour identifier ces pages.

Une fois la liste des pages faibles terminée, il faut supprimer ces pages de l’index de Google. Attention, ces pages seront toujours visibles pour l’internaute. Elles seront supprimées de l’index de Google, pour Google, ces pages seront invisibles. Il ne va donc pas en tenir compte dans sa note de qualité globale.

Si vous souhaitez être bien référencé sur Google, pensez à supprimer de l’index de Google les pages de faibles qualité –> Comment faire ?

C’est la dernière erreur SEO que je retrouve le plus souvent sur les sites web de mes clients. Bien sur, il y en a beaucoup d’autres. Ces erreurs vous parlent ? En avez-vous sur votre site web ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment être bien référencé sur Google, cliquez ici.

Comment être bien référencé sur Google ? 5 critères importants

Je reviens dans cet article sur la partie référencement naturel afin d’être plus clair et d’en dire plus pour vous permettre de bien référencer son site sur Google, et si possible en première page des résultats de recherche.

Avant tout, vous devez comprendre comment fonctionne Google pour le référencement naturel. je vous invite donc à lire mon article sur le sujet ici —> Comment fonctionne Google pour le référencement ?

Ensuite, avant d’écrire un article, je suppose que vous avez déjà réalisé une étude de mots-clefs ou vous avait une petite idée des mots-clefs à utiliser dans votre article et surtout comment les utiliser. Si ce n’est pas le cas, voici mon article sur le sujet —> Réaliser son étude sémantique.

La Balise Title

La balise title est la balise la plus importante pour le SEO. Beaucoup pense qu’il s’agit du titre de la page web, c’est vrai dans la plupart des cas ou le référencement n’est pas travaillé sur le site. En règle général, la balise title ou titre SEO n’apparaît que dans les résultats de recherche et dans l’onglet des navigateurs de recherche.

Votre titre SEO doit faire entre 55 et 65 caractéres. Vous devez exploitez tout l’espace nécessaire afin d’ajouter le plus de mots-clefs possible. Dans la plupart des cas, n’ajoutez pas le titre du site afin de pouvoir gagner de la place.

Pour les utilisateurs de WordPress, c’est dans Yoast SEO que vous déterminez votre balise Title.

Le titre SEO doit être unique et doit absolument contenir le mot-clef principal de votre page web, par exemple : comment + mots-clefs ?

Vous pouvez donc dans la plupart des cas définir un titre SEO et un titre de page. Ceci sont généralement assez similaires, le titre SEO est plus orienté Google qu’expérience utilisateur et inversement pour le titre de page. A noter que le titre SEO doit donner envie de cliquer et être pertinent par rapport à la page. Inutile d’ajouter pleins de mots-clefs et d’écrire une phrase qui ne veux rien dire.

Titre SEO et meta description

La Balise Meta Description

La balise meta description, comme le titre SEO n’apparaît que dans les résultats de recherche. Son poids SEO est beaucoup plus faible que le titre SEO mais une meta description doit toujours être ajoutée, c’est un très bon moyen de bien référencer son site sur Google et de se démarquer de ses concurrents.

La meta description est un résumé unique de la page d’environ 230 caractères. Elle doit également contenir LE mot-clef important de l’article.

Il faut passer par Yoast SEO également afin d’ajouter une meta description. Celle-ci doit donner envie de cliquer à l’internaute en l’aguichant, en suscitant sa curiosité ou en lui faisant ressentir une émotion forte.

Attention, le résumé de la page doit être un texte unique. Vous ne pouvez pas reprendre de phrase présente dans l’article.

Les Balises HN

Les balises Hn structurent le code HTML d’une page web. Invisibles au yeux du lecteur, elles sont principalement adressées aux robots de Google afin de lui permettre de mieux comprendre de quoi parle la page et d’en comprendre le contenu. C’est un critère du référencement qui peut vous favoriser dans les résultats de recherche.

Chaque page doit avoir un seul H1 qui est en règle général son titre. Vient ensuite les autres balises H2-H3-H4-H5-H6 qui doivent être dans l’ordre. Chaque balise à un titre unique.

Nous en avons déja parlé dans les erreurs SEO les plus courantes.

Dans WordPress, l’éditeur de texte permet facilement de choisir les balises Hn. Le nom est Titre 1, Titre 2, Titre 3…etc.

balise HN pour le référencement naturel

Le contenu de la page

Google considère qu’une page est de faible qualité lorsqu’elle compte moins de 500 mots. Je préconise toujours que chaque page fasse au moins 1000 mots pour être jugée de qualité, sachant que Google a tendance à préférer positionner en première position des pages de plus de 3000 mots.

LE mot-clef de l’article doit être placé en début de paragraphe et en début de phrase si possible. Les mots-clefs sémantique et autres doivent l’être également. L’occurrence est importante, on peut compter environ 10 répétitions de mot-clef (moyen) pour un article de 1000 mots.

Le texte doit être le plus « beau » possible et lisible afin de favoriser l’experience utilisateur. Évitez les gros bloc de texte, ajoutez des photos, justifiez le texte. Avec WordPress, vous pouvez aussi ajouter des modules design afin de rendre plus visuel votre article. Vous pouvez aussi ajouter des embed Google map, photos, vidéos Youtube, Street View mais aussi des emoticons ou Gif.

5 piliers pour bien référencer un article sur le web. #SEO #Wordpress #Marketing Cliquez pour tweeter

Quand je travaille en référencement à Nice avec mes clients, c’est toujours le pilier du SEO qui est le plus important pour moi à travailler pour référencer un site sur Google. Sans contenu, pas de visibilité depuis Google.

Les liens internes/externes

Le contenu d’une page web n’est rien sans les liens qui l’accompagnent. Nous en avons déjà parlé, les liens internes permettent de réduire la profondeur des pages et d’améliorer la navigation des internautes et des robots de Google. Avec le contenu, c’est un critère majeur de Google pour bien référencer son site.

Les liens externes permettent d’apporter de la valeur supplémentaires aux internautes, Google considère qu’une page qui ne comporte aucun lien externe n’est pas qualitative.

Je préconise toujours :

  • D’ajouter au moins 3 liens internes par page et 10 maximum. (pour 1000 mots)
  • Chaque page doit recevoir au moins 3 liens internes venant d’autres pages.
  • D’ajouter au moins 3 liens externes non concurrentiels par page et 10 au maximum.

Le bon élève, c’est Wikipédia. Faites le test, malgré le nombre immense de page du site, vous trouverez toujours ce que vous cherchez en moins de 3 cliques. Tous ça grâce au maillage interne.

Pensez alors à toujours ajouter des liens vers des articles liés au votre thématique, internes et externes.

Maillage interne pour le référencement naturel SEO

Vous savez maintenant comment faire pour bien référencer son site sur GOOGLE. Toutes les ressources qui ne sont pas dans cet article sont accessibles gratuitement ici :

Bien sur cela ne fait pas tout. Savoir bien écrire, c’est un plus, mais je ne peux pas parler seulement du contenu pour référencer un article/page. Afin de mettre toute les chances de votre côté, vous devez également travailler deux autres critères majeures du SEO : l’aspect technique et la popularité du site. Deux vastes sujets à lire :

[kkstarratings]
Testez votre site web
Placeholder
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Un commentaire

Laisser une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.