SEO

8 conseils pour bien indexer son site sur Google

Par 10 août 2020août 13th, 2020Aucun commentaire

Comment indexer son site sur Google ? Comment demander l’indexation rapide de Google ? Je vais vous montrer comment indexer une page en moins de 3 minutes. Nous parlerons également de 8 conseils pour faciliter l’indexation de son site par Google. 

Avant tout, il est très important de bien comprendre comment fonctionne le moteur de recherche de Google, il y a principalement 3 étapes :

  1. Le crawl : c’est à dire l’analyse des pages
  2. L’indexation : une fois analysées, Google indexe les pages dans son moteur de recherche, elles deviennent visible par l’internaute
  3. Le classement : Sur les requêtes des internautes, Google va proposer un classement de page qu’il juge de bonne qualité et pertinent.

J’ai déjà parlé de ces 3 étapes dans l’article suivant : Comment fonctionne Google ?

Comment savoir si son site web est indexé ?

C’est la première étape, avant de savoir comment indexer son site sur Google, il faut déjà vérifier si celui-ci n’est pas déjà indexé. Bien souvent, c’est déjà le cas, votre site web est surement déjà indexé. Quand on créé un site web, il faut d’abord bloquer l’indexation de Google. Il ne faut pas que Google indexe votre site web alors que celui-ci est en construction. Il est donc bon de bloquer Google via le fichier robots.txt. 

Test Indexation De Google Min

Utilisez la commande « site: » pour vérifier la bonne indexation de vos pages

Si cette manipulation n’a pas été faites alors il est fort probable que Google est déjà indexé quelques pages du site. Pour le vérifier, entrez la commande « site: » devant votre nom de domaine. Exemple : site:redback-optimisation.fr. Observez les résultats, si vous voyez du contenu alors c’est qu’il y a déjà des pages indexées. Si vous ne voyez rien, suivez mes conseils ci-dessous.

Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le rendre visible

Accès immédiat

8 conseils pour indexer son site sur Google ?

1. Demander l’indexation à Google

C’est la technique la plus simple et la plus rapide. Comment indexer son site sur Google ? Il suffit de demander l’indexation à Google, tout simplement. Pour cela, il faut au préalable avoir installer Google Search Console, cela prend 5 minutes. Cet outil offert gratuitement par Google nous permet de suivre la bonne indexation des pages de son site.

Pour demander l’indexation à Google, rendez-vous dans « Inspection de l’URL » et entrez votre nom de domaine. Normalement, vous allez voir un message en gris vous indiquant que l’URL en question n’a pas été indexée par Google. Cliquez alors sur le bouton « DEMANDER UNE INDEXATION ».

C’est tout, en moins de 3 minutes, Google va venir analyser la page. Si tout va bien, elle sera rapidemment indexée. Voilà comment demander l’indexation à Google.

Demander L'indexation De Google Min

Demander l’indexation rapide de Google

2. Travailler son maillage interne

Le maillage interne, c’est l’ensemble des liens internes qu’il y a sur un site web. C’est un des critères les plus importants en référencement naturel. Pourquoi ? Tout simplement parce que Google se sert des liens pour naviguer de page en page. Comme n’importe quel internaute, il va cliquer sur les liens pour aller visiter la page de destination et ainsi de suite.

S’il n’y a pas beaucoup de liens internes sur votre site web, vous allez limiter la navigation de Google. Certaines pages pourront être oubliées et ne jamais être indexées. Bye bye l’indexation sur Google.

Vous devez donc ajouter des liens vers d’autres pages de votre site web. Cela facilitera la navigation de Google. Pour bien indexer son site sur Google, je préconise toujours que :

  • Chaque page fasse au minimum 3 liens internes
  • Chaque page reçoive au minimum 3 liens internes
  • L’ancre des liens varie le plus possible
  • Les pages les plus importantes reçoive le plus de liens internes

Pour en savoir plus sur le maillage interne, vous pouvez jeter un œil à mon guide complet sur le sujet.

3. Travailler son netlinking

Le netlinking, c’est l’acquisition des backlinks, ces liens qui viennent d’autres sites web. A la différence du maillage interne, ces liens sont extérieurs au site internet. En revanche, comme les liens internes, Google les utilisent pour naviguer de page en page. Il est donc plus intéressant de chercher à mettre des liens depuis des sites qui sont déjà indexés par Google. 

Le netlinking, c’est bon pour faciliter et accélérer l’indexation de Google car Google va découvrir votre site depuis un qu’il connait déjà. Il s’agit d’une recommandation, et ça c’est bon pour votre visibilité sur le moteur de recherche. J’en parle un peu plus dans mon article sur les backlinks SEO.

4. Créer un sitemap

Le sitemap, c’est le plan du site. C’est comme quand on visite une ville inconnue, on peut le faire mais on va beaucoup plus vite avec une carte. Pour le moteur de recherche, c’est la même chose, si on lui donne le plan du site à l’avance, cela sera beaucoup plus facile et rapide pour lui d’indexer un site sur Google.

Pour cela, il existe de nombreux plugins SEO sur WordPress. Le plus connu étant Yoast SEO qui permet de configurer un sitemap en indiquant les pages que l’on veut faire indexer et celle qu’on ne veut pas. D’autres plugins font le job comme Rankmath SEO, SEOPress, XML Sitemap & Google News ou encore Google XML Sitemap Generator

Pour bien indexer son site sur Google, il faut paramétrer son sitemap et l’envoyer à Google via Google Search Console – Index – Sitemap.

Le sitemap est particulièrement efficace sur les sites internet qui comptent un grand nombres de pages. Cela a moins d’impact si votre site compte une vingtaine de pages.

Sitemap Xml Pour Indexation Google Min

Exemple de sitemap à cette adresse : https://redback-optimisation.fr/sitemaps.xml

5. Augmenter la taille des pages

Comment indexer son site sur Google si celui-ci contient trop peu de texte ? Pour Google, une page qui contient très peu de mots est une page de faible qualité. Je recommande toujours que chaque page du site fasse au moins 1000 mots et 500 mots minimum pour les fiches produits. En règle général, Google adore les pages qui contiennent en moyenne 3000 mots. Forcement, plus il y a de mots et plus il y a de chance d’être visible sur un grand nombre de requêtes de l’internaute. Un article de blog très long, c’est donc beaucoup de trafic et de visibilité.

Évitez donc les pages de moins de 300 mots car Google aura tendance à ne pas les indexer. Dans tous les cas, ces pages sont nocives pour votre référencement.

6. Améliorer la vitesse de chargement

Google fonctionne comme un internaute. Si une page est trop longue à charger, il peut passer son chemin. Il faut comprendre que Google à un certain temps alloué à chaque site web. C’est ce qu’on appel le « budget crawl ». Si une page est difficile à atteindre, Google va mettre plus de temps et épuiser le temps alloué à la visite du site avant d’avoir visité toutes les pages. 

Il faut donc faciliter la navigation de Google, on l’a vu plus haut avec le maillage interne mais c’est aussi vrai pour arborescence du site ou encore la vitesse de chargement. Pour améliorer le temps de chargement et bien indexer son site sur Google, il faut : 

Temps de chargement et SEO-min

Analyse du temps de chargement avec l’outil Ubbersuggest

7. Avoir une version mobile

Google est maintenant passé à un « Index Mobile First », cela signifie qu’il se passe sur la version mobile pour indexer les pages. Cela peut paraître logique, mais il est bon de rappeler qu’il faut avoir une version mobile de son site web. Sur WordPress, quasiment tous les templates premium s’adaptent bien sur smartphone mais il faut toujours penser à travailler le design sur mobile autant que sur PC. 

Des boutons trop gros, un texte illisible ou un temps de chargement mobile trop long et Google peut ne pas indexer une page. Pensez à toujours vérifier la version mobile et les erreurs de la Search Console dans Améliorations – Ergonomie mobile.

8. Ajouter du nouveau contenu régulièrement

Google visite votre site web de façon irrégulière. Parfois quelques heures, parfois quelques semaines. Si vous souhaitez améliorer l’indexation de vos pages, il faut habituer les robots à venir visiter votre site web. La solution : publier du nouveau contenu régulièrement le même jour à la même heure.

Si Google sait que vous publiez un nouvel article de blog chaque mercredi à 09h00, il va venir voir ce contenu tous les mercredi à 09h00. Votre contenu sera donc indexé beaucoup plus rapidemment. 

Les cas ou Google n’indexe pas une page

La page renvoie un code HTTP en erreur

Il existe plusieurs code HTTP, les plus connues sont :

  • 200 : la page est bien accessible
  • 301 : La page est redirigée vers une autre URL
  • 404 : La page n’existe pas ou plus

Lorsque Google analyse (crawl) une page, il ne va l’indexer que si celle-ci est en code 200. Il n’y a aucun intérêt à montrer aux internautes une page « Erreur 404 ». Pour les erreurs 301, c’est moins grave car c’est la page finale qui sera bien indexée.

Vérifiez bien l’accessibilité de vos pages en réalisant un audit SEO de votre site web. 100% de vos liens doivent être en code 200.

Page Non Indexable Car En Code 404 Min

La page est trop profonde

On en revient au « Budget Crawl ». On juge la profondeur d’une page au nombre de clique qu’il faut pour la trouver. Plus il faut de clique et moins l’internaute fera l’effort de la trouver. En moyenne, un internaute fait seulement 3 cliques sur un site internet. Les pages accessibles en 4, 5 ou 6 cliques peuvent donc ne pas être indexées par Google. Généralement, la profondeur est liée à la pagination ou une mauvaise arborescence.

Le contenu de la page est dupliqué

Si vous faites du copiez-collez, ne vous étonnez pas que votre page ne soit jamais visitée. Google lutte contre le contenu dupliqué et peut ne pas indexer une page si son contenu est la copie conforme d’une page déjà dans son index.

La page est bloquée à l’indexation

Comment indexer son site sur Google si celui-ci est bloqué à l’indexation ? Au début de cet article, je parlais des 3 étapes du fonctionnement de Google : l’analyse, l’indexation, le classement. Il est possible de contrôler ces 3 étapes :

  • L’analyse se contrôle avec un fichier bloc note nommé robots.txt = Google ne visite pas la page
  • L’indexation se contrôle avec la balise « No-index » = Google n’indexe pas la page
  • Le classement se contrôle en optimisant le contenu SEO du site.

Si une page est bloquée à l’étape 1 ou l’étape 2, alors elle ne sera pas indexée. Toutes les pages que l’on souhaite indexer ne doivent pas apparaître dans le robots.txt et ne doivent pas être en « No-index ».

Balise No Index Min

Ajouter une balise No-index avec Yoast SEO

Est-ce qu’il faut faire indexer toutes les pages du site sur Google ?

Voilà une question intéressante, doit-on laisser Google indexer 100% des pages de son site web ? Selon moi non. Google se base sur la qualité de chaque page pour juger de la qualité globale du site. Les pages faiblement optimisées tirent donc le site vers le bas. Selon moi, il ne faut pas les indexer. C’est le cas par exemple :

  • Des pages de mentions légales
  • Des pages « galerie photo » ou « galerie vidéo » si elles ne contiennent pas de texte
  • Des pages dupliqués (courant sur WordPress)
  • Des pages inactives : pages qui font 0 sessions SEO par mois.

Je parle de cette technique SEO avancée dans cet article de blog.

Comment désindexer une page ?

Comment faire si une page est déjà indexée alors qu’on veut la supprimer ? C’est très simple et j’en parle en détail dans l’article cité ci-dessus. Il y a 3 étapes à suivre :

  1. Ajouter la page dans le fichier robots.txt = la page ne sera plus analysée
  2. Ajouter une balise No-index = la page ne sera plus indexée
  3. Demander la suppression de la page de l’index dans Search Console – Index – Suppressions

Comment indexer son site sur Google ? Conclusion

Nous avons vu que le plus simple est de demander l’indexation d’une page à Google. Cela prend en général 3 minutes par page. J’ai aussi partagé 8 astuces simples pour une bonne indexation de son site web. Il y a un élément qui est important concernant l’indexation, c’est vérifier chaque semaine la bonne indexation de ces pages. 

Ce n’est pas parce que Google a indexé une page que c’est terminé. Depuis 2 ans, le moteur de recherche à multiplié les bug de désindexation. J’ai même eu ma home page désindexé 3 jours l’année dernière. Ajouté à cela, les erreurs involontaires que l’on peut faire en travaillant sur son site web, cela peut causer beaucoup de dégât, sans qu’on s’en rende compte. 

Converture google search console

Il est donc très important de se rendre sur la Search Console chaque semaine (chaque mois pour un petit site) pour vérifier la bonne indexation de son site internet. Observez particulièrement les données de l’onglet « Couverture ». Google y traite les données du sitemap (pages envoyées) et les données qu’il a trouvé tout seul (pages connues). Observez les erreurs et avertissements mais regardez surtout les données dans la partie « Exclues », il peut y avoir des pages indexables qui ne sont pas indexées.

Rendez-vous en formation SEO & WordPress tout savoir sur l’indexation des pages en vidéo.

À ne pas rater !
Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le référencer !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO WordPress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web. Spécialisé en référencement WordPress, je propose aussi du coaching et des formations en ligne.

Laisser une Réponse

14 − quatorze =