L’analyse sémantique : comment trouver les bons mots-clefs SEO ?

By 8 août 2017SEO

L’analyse sémantique ou étude de mots-clefs est la première étape de toute stratégie en référencement naturel. Après l’étude de persona marketing réalisée au préalable, l’analyse sémantique permet de donner la marche à suivre et connaitre les bons mots à utiliser. Trop souvent, les webentrepreneurs rédigent leurs pages web au pifomètre avec les mots qui leurs viennent à l’esprit. Ils ne pensent pas que chaque mot utilisé est important et qu’il faut bien faire son choix de mots-clefs. C’est ce que l’analyse sémantique met en évidence.

Qu’est ce qu’un mot-clef ?

La question n’est pas évidente pour tous le monde. Lorsque je parle de mot-clef à mes clients, en règle général, il pense très souvent qu’il s’agit d’un seul mot, tél que « référencement ». Bien qu’il soit possible très rarement qu’un mot-clef soit composé d’un seul mot, il sera composé d’au moins 2 ou 3 mois le plus souvent. C’est pour cette raison que je préfère en général utiliser le mot « requête« .

Qu’est ce qu’un bon mot-clef ?

Maintenant que nous savons qu’un mot-clef n’est pas un seul mot mais plusieurs, nous pouvons essayer de trouver les bons mots à utiliser pour notre site web. Mais avant tout :

Pourquoi c’est important de choisir les bons mots ?

Nous n’avons pas abordé la question même si celle-ci est assez logique. Les moteurs de recherche comme Google nous propose une liste de sites web en réponse à une requête demandée. Pour la plupart d’entre nous, nous souhaitons avoir le plus possible de trafic qualifié sur notre site web. L’enjeu sera alors de trouver les bons mots, ces mots que les internautes tapent dans les moteurs de recherche, et ces mots là, impossible de les deviner. C’est là que l’étude sémantique entre en jeu.

Alors avant-tout, qu’est ce qu’un bon mot-clef ? La réponse est assez simple, un bon mot-clef est une requête très recherché dans les moteurs de recherche mais peu abordé par vos concurrents ou autres sites web. Nous recherchons donc des mots-clefs très recherché pour peu de concurrence dans les résultats de recherche. J’identifie en général 3 types de mots-clefs.

  • Mots-clefs simples : ces mots-clefs sont les plus faciles à trouver et selon moi les plus efficients (dans certains cas). Ces requêtes sont généralement composées de 2 ou 3 mots et collent parfaitement à votre thématique. Exemple : consultant SEO. Ce sont des requêtes très recherchés avec une concurrence moyenne.
  • Mots-clefs de longue traîne : On appel des mots-clefs de longue traîne des mots-clefs qui font plus de 3 ou 4 mots et qui sont très précis. Exemple : réaliser un audit en référencement naturel. Ce sont des requêtes peu recherchés avec une très faible concurrence. Il s’agit souvent de requêtes très qualifiées.
  • Mots-clefs sémantiques : ce sont des mots-clefs essentiels à l’article mais très concurrentiel. Il servent à la bonne compréhension de l’article et sont essentiel à l’experience utilisateur. L’exemple le plus intéressant est celui de la requête « Jaguar ». Pour bien faire comprendre à Google que je parle de la voiture et non de l’animal, je dois utiliser les bons mots qui vont « entourer » le champ sémantique de mon article. Ces mots-clefs sont généralement courts et très concurrentiels. Exemple : SEO. Il est impossible d’aller chercher un positionnement sur ce type de mots-clefs.

Ces trois types de mots-clefs sont liés entre eux.

Comment identifier un mot-clef potentiellement bon ?

  1. Tapez un mot-clef dans Google
  2. Si vous retrouvez beaucoup de pages d’accueil, ce n’est pas bon
  3. Si il y a beaucoup de pub Adwords, ce n’est pas bon
  4. Si il y beaucoup de site connu, ce n’est pas bon

Pour faire une recherche, utilisez la navigation privée de votre navigateur, vous pouvez aussi utiliser cet outil : I Search From

Pour aller plus loin, vous devez ensuite réaliser une étude de mots-clefs.

Comme réaliser une étude de mots-clefs ?

Chaque marketeur ou référenceur à sa méthode, bien qu’assez similaire elle prend toujours la forme d’un tableur. Voici la méthodologie pour réaliser une étude de mots-clefs simple.

  1. Trouver les bons mots-clefs 😉 : là il faut se creuser le tête. Prenez un feuille de papier, quels sont les mots qui vous viennent à l’esprit ? Avec quels mots parlent vos persona (Voir étude de persona) ? Quels sont les mots utilisés par vos concurrents ? Notez bien le tout. Maintenant, utilisez des outils comme Keywordtool.io, Ubersuggest, KwFinder, Yooda Insight et/ou Answerthepublic pour trouver des mots-clefs similaires.
  2. Entrez ces mots dans l’outil de Google, le planificateur de mots-clefs Adwords : entrez les par catégorie ou même thématique. Cet outil vous permet de connaitre le nombre de recherche mensuelle et la concurrence de chaque mot. Vous pourrez ainsi vérifier si les mots-clefs choisis sont bons ou non. Puis, Google vous proposera tout de même une liste de mots-clefs suggérés en plus. Là nous avons tous ce qu’il nous faut pour notre étude de mots-clefs.Etude de mots-clefs Adwords-min
  3. Téléchargez le fichier csv donner par Adwords. Il va falloir le mettre en forme comme ci dessous. Triez les mots-clefs par pertinence, concurrence, nombre de recherche et ensuite par catégorie. J’entend pas catégorie celle qui compose votre menu ou l’arborescence de votre site web ou encore vos articles de blog. Le but est de structurer tous ça.
  4. C’est fini, utilisez ces mots-clefs à bon escient (voir le prochain article sur le sujet).

Conclusion

L’analyse sémantique est vraiment très importante surtout si votre canal d’acquisition principal est le référencement naturel. Il s’agit ici d’une étude de mots-clefs très simple qui peut être améliorer en rajoutant des indices et scores subjectifs pour rendre les données de Google Adwords plus ciblées. A noter également que l’indice de concurrence données par Google Adwords n’est pas ce qui a de plus fiable.

Première étape terminé, vous pouvez maintenant voir comment faire pour bien utilisez ces mots-clefs ou l’article précédent, pourquoi vous avez besoin d’un rédacteur web.

Florian

About Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Leave a Reply