fbpx
SEO

[DOSSIER] Comment écrire un article de blog ?

Par 19 mai 2019 octobre 13th, 2019 Aucun commentaire

Comment rédiger un article pour le SEO ? Comment rédiger un article est assez simple, c’est toute l’optimisation pour le référencement et la visibilité qui va derrière qui est plus compliqué. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi vous avez absolument besoin d’écrire des articles de blog et je vais vous montrer comment les optimiser pour Google. 

Vous avez besoin d’article de blog, c’est une évidence. Vous avez le choix de le faire par vous-même ou de le sous-traiter à un rédacteur web —> Voir ma proposition.

Pourquoi rédiger un article de blog ?

A quoi sa sert de rédiger un article de blog ? Vous allez voir que c’est très utile et pour moi indispensable pour avoir de la visibilité sur les moteurs de recherche comme Google. Mais ce n’est pas tout, il y a de très nombreux avantages comme :

  • Rédiger des articles de blog vous permet d’avoir du contenu à publier sur vos réseaux sociaux.
  • Un blog d’entreprise est un excellent moyen d’apporter de la valeur gratuitement et de prouver son expertise dans un domaine.
  • Rédiger des articles de blog permet d’avoir beaucoup de visibilité et d’attirer beaucoup de prospect sur votre site web.

C’est surtout ce dernier point qui est important pour moi : le référencement naturel.

Le référencement ou SEO est un ensemble de technique qui vise à rendre un site web visible dans les moteurs de recherche. Il y a principalement 4 grands piliers à travailler sur un site web : l’aspect technique du site, l’expérience utilisateur, le contenu et les recommandations.

Le 3ème pilier, c’est le contenu. Comment est-ce qu’on peut travailler le contenu sur un site web ? La meilleure façon reste le blogging. Rédiger un article de blog est le meilleur moyen pour ajouter du nouveau contenu régulièrement et sur le long terme. Et ça, Google adore.

Rédiger un article de blog est le meilleur moyen pour ajouter du nouveau contenu régulièrement et sur le long terme. Et ça, Google adore. #SEO #Google #referencement Cliquez pour tweeter

Si vous souhaitez gagner en visibilité et avoir un maximum de trafic sur votre site web, vous avez besoin d’un blog. Rédiger des articles de blog vous permettra d’attirer du trafic sur votre site et pourrez ensuite les renvoyez vers vos pages principales pour les convertir en client.

Conclusion : vous devez rédiger des articles de blog.

le backlink c'est quoi

Profitez d'une formation WordPress & SEO offerte

Comment rédiger un article de blog et l’optimiser pour Google ?

Ne manquez surtout pas la conclusion de cet article qui résume toutes ces étapes.

La bonne structure

Il n’y pas réellement de bonne structure à un article de blog. Il y a beaucoup trop de variables à prendre en compte comme la thématique et le sujet de l’article. J’ai tout de même essayé de faire un résumé de toutes les techniques, types de sujets et structures d’un article de blog. J’ai tourné une vidéo accessible dans ma formation en ligne.

Voici une des structures d’article de blog que j’affectionne le plus. C’est la structure utilisée pour écrire cet article de blog. A noter, qu’elle est aussi adaptable pour des vidéos Youtube.

  1. Introduction : j’aime écrire 2-3 lignes pour présenter mon sujet et expliquer de quoi je vais parler
  2. Appel à action : avant de rentrer dans le vif du sujet, je renvoi les lecteurs vers un produit gratuit ou payant pertinent par rapport au sujet de l’article
  3. Contenu de mon article : je structure mon article en plusieurs parties claires et distinctes
  4. Appel à action : à la fin de mon article, j’essai d’augmenter l’engagement des lecteurs et leur demandant de partager ou de commenter mon article.
  5. Remerciement : pour terminer, je remercie le lecteur d’avoir lu l’article jusqu’au bout.

La bonne méthodologie pour le SEO

Comment rédiger un article de blog pour le SEO ? Là nous rentrons vraiment dans le vif du sujet car de toute façon, rédiger un article de blog que personne ne va voir, ce n’est pas très utile. Dans 99% des cas, vous allez avoir besoin de l’optimiser pour Google.

1ère étape : Faire une recherche de mots-clefs

La recherche de mots-clefs va se faire avant de définir le sujet de votre article de blog. Pourquoi ? Parce que vous n’avez aucune idée du bon sujet à traiter. Le seul moyen de le savoir c’est de demander à votre audience ce qui les intéresse. En référencement, forte heureusement, nous pouvons le savoir.

Google nous donne accès à ses bases de données pour connaitre les requêtes que tapent les internautes chaque mois dans Google. Avec ces données, nous allons pouvoir identifier les questions que se posent les internautes.

L’objectif de la rédaction d’un article de blog va être de répondre à ces questions. Par exemple, si Google me donne le mot-clef « Comment rédiger un article de blog », je vais m’empresser d’écrire un article pour répondre à cette question. Je sais que les internautes font cette recherche, donc le sujet les intéresse. Ainsi, l’internaute pourra découvrir mon site web et potentiellement devenir client ou me recommander.

L’objectif est d’identifier 1 ou 2 mots-clefs principaux par article de blog.

En référencement, on n’invente pas les mots-clefs, on va se servir chez Google et on tri des milliers de mots-clefs. Pour identifier les meilleurs, il y a principalement 3 critères à prendre en compte :

  • La pertinence du mot-clef : par rapport à votre thématique
  • La popularité du mot-clef : plus le mot-clef est recherché et plus il y aura de trafic vers votre site web
  • La concurrence faible : plus il y d’article sur le même sujet et il moins bonne sera la position de l’article.
En référencement, on n'invente pas les mots-clefs, on va se servir chez Google #SEO #Google #referencement Cliquez pour tweeter

L’étude de mots-clefs est la première étape pour rédiger un bon article de blog. Un article qui va être lu et va vous servir pour vendre. Inutile de rédiger un article si vous n’avez pas étudié les mots-clefs.

Dans l’optimisation SEO d’un site web, il y a principalement 4 types de mots-clefs à identifier :

  • Les mots-clefs principaux : ils vont être utiliser un peu partout sur le site web
  • Les mots-clefs pour les articles de blog
  • Les mots-clefs de longue-traîne : des mots-clefs peu populaire mais très ciblés
  • Les mots-clefs sémantique : ceux-là sont importants et vont nous être utiles. Les mots-clefs sémantique vont être utilisés par Google pour bien comprendre le sujet de l’article de blog. Par exemple, si je parle des jaguars, je dois utiliser des mots de la sémantique du jaguar l’animal pour faire comprendre à Google que je ne parles pas de la marque de voiture. En plus du mot-clef principal de l’article, il va falloir utiliser des mots-clefs qui rappel l’univers sémantique de votre sujet.

Pour notre exemple, le mot-clef choisi est « Comment rédiger un article de blog ? ». Je vais également utiliser des mots sémantique comme « blogging », « SEO », « structure » ou « contenu ».

—>  Le tuto écris pour réaliser une étude de mots-clefs

2ème étape : La balise title

Une fois identifier le mot-clef principal de l’article de l’article de blog et il va falloir définir de quoi nous allons parler. Le mot-clef identifié va devoir apparaître un peu partout et être bien placé. Dans un premier temps, il doit être placé dans la balise title.

La balise title est la balise la plus importante pour le SEO, elle apparaît seulement dans les résultats de recherche. A noter que celle-ci peut être différente du titre de l’article. Sur WordPress, c’est dans Yoast SEO que vous déterminez votre balise Title (Titre SEO dans Yoast).

Yoast SEO et WordPress-minVotre balise title doit faire entre 50 et 70 caractères. Exploitez tout l’espace nécessaire afin d’ajouter le plus de mots-clefs possibles. Dans la plupart des cas, n’ajoutez pas le titre du site afin de pouvoir gagner de la place pour des mots-clefs forts.

Votre balise title doit être unique et doit contenir LE mot-clef important de l’article et si possible le plus à gauche en début du titre. Une balise title doit être optimisé pour Google mais également donner envie de cliquer à l’internaute.

Pour notre exemple : le titre de l’article est « [DOSSIER] Comment rédiger un article de blog ? » mais la balise title est « Comment rédiger un article de blog et l’optimiser pour Google ? ». Il y a bien mon mot-clef dans le titre et dans la balise title.

3éme étape : Le contenu de la page

On peut maintenant s’attaquer à la rédaction de l’article de blog. Quand on rédige un article de blog, on s’adresse à deux entités :

  • L’internaute
  • Google

Il faut donc à la fois apporter beaucoup de valeur à l’internaute (des conseils et tuto gratuits) et aussi donner à Google ce qu’il veut.

Quand on rédige un article de blog, on s'adresse à la fois à l'internaute mais aussi à Google. Il faut donc apporter beaucoup de valeur mais également satisfaire Google. #SEO #Google Cliquez pour tweeter

Ce que Google souhaite, c’est dans un premier temps comprendre de quoi parle votre article de blog (les mots-clefs sémantique) et il veut avoir beaucoup de contenu. Pour Google, la taille compte et elle se mesure en nombre de mots.

Google considère qu’une page est de faible qualité lorsqu’elle compte moins de 300 mots. Je préconise que chaque page fasse au moins 1000 mots pour être jugée de qualité, sachant que Google a tendance à préférer positionner en première position des pages de plus de 3000 mots.

Il est aussi important de mettre en avant des mots ou des phrases importantes en les mettant en « gras« . Cela attire l’oeil de l’internaute et indique à Google les termes importants.

La densité du mot-clef est également importante. Pour un article de 1000 mots, le mot-clef doit être répété 10 fois au minimum.

Bien rédiger un article de blog pour Google passera (en parti) par :

  • 1000 mots minimum
  • Du contenu de qualité
  • Des mots et phrases importantes en gras
  • Une répétition du mot-clef au moins 10 fois (pour un article de 1000 mots)
  • L’ajout du mot-clef principal de l’article dans :
    • Le premier paragraphe
    • En début de phrase et en début de paragraphe en règle générale

Dans notre exemple : cet article de blog fait plus de 2500 mots.

4ème étapes : Les Balises HN

Les balises Hn structurent le code HTML d’une page web. Invisible aux yeux du lecteur, elles sont principalement adressées aux robots de Google afin de lui permettre de mieux comprendre le sujet de la page ainsi que son contenu.

Chaque page doit avoir un seul H1 qui est en règle générale son titre. Viennent ensuite les autres balises H2-H3-H4-H5-H6 qui doivent être dans l’ordre. Le titre de chaque balise doit être unique et il est intéressant d’ajouter le mot-clef de l’article dans au moins 2 balises Hn (pour 1000 mots).

balise HN pour le référencement naturel

Voici un exemple d’une structure adaptée (celle de cet article) :

<H1> Comment rédiger un article de blog ?
…<H2> Pourquoi rédiger un article de blog ?
…<H2> Comment rédiger un article de blog et l’optimiser pour Google ?
………<H3> La bonne structure
………<H3> La bonne méthodologie pour le SEO
………………<H4> 1ère étape :
………………<H4> 2ème étape :
………………<H4> 3ème étape :

Vous pouvez simplement passer par l’éditeur de texte de WordPress pour modifier le contenu.

Dans notre exemple : mon mot-clef est placé dans 3 balises HN.

5ème étape : Les liens

Comment rédiger un article de blog sans les liens ? Le contenu d’une page web n’est rien sans les liens qui l’accompagnent. Il y a 4 types de liens différents :

  • Les liens internes sortants
  • Les liens internes entrants
  • Les liens externes sortants
  • Les liens externes entrants

Vous me suivez ?

Il y a 4 types de liens dans un article de blog : Les liens internes sortants / Les liens internes entrants / Les liens externes sortants / Les liens externes entrants. Vous me suivez ? #SEO #Google Cliquez pour tweeter
  • Les liens internes sortants sont des liens que je mets depuis mon article vers un autre article de mon site, par exemple : comment optimiser son site web WordPress ?
  • Les liens internes entrants sont des liens placés sur d’autres articles de mon blog mais qui renvoient vers cet article-ci.
  • Les liens externes sortants sont des liens que je mets depuis mon article vers un autre site web, par exemple : ma page Facebook
  • Les liens externes entrants ou backlinks sont des liens depuis d’autres sites web vers mon article de blog.

Les liens sont très important pour Google car il les utilisent pour naviguer dans les pages (comme l’internaute d’ailleurs). Un bon article de blog doit donc avoir des liens internes et externes sortants et entrants. Plus une page reçoit de liens et plus elle a de poids pour Google, mais elle doit aussi faire des liens afin de faire naviguer l’internaute de page en page.

En interne, on parle de maillage interne, Wikipédia en est l’exemple parfait. En externe, c’est un vaste sujet que j’aborde dans un autre article.

Je préconise toujours :

  • D’ajouter au moins 3 liens internes par page et 10 au maximum pour 1000 mots.
  • Chaque page doit recevoir au moins 3 liens internes venant d’autres pages.
  • Ajoutez au moins 2 liens externes non concurrentiels par page et 10 au maximum.
  • Pensez toujours à varier les ancres des liens (le texte cliquable). Celles-ci doivent être uniques et pertinentes par rapport à leur destination. Il est bon d’utiliser des mots-clefs forts.

Vous êtes toujours là ?

6ème étape : Le référencement des images

Outre leur utilité pour illustrer le contenu, les images aussi peuvent vous rapporter du trafic organique et sont utilisées pour optimiser un article de blog.

Les images sont généralement très lourdes et peuvent ralentir le site web, il faut donc en réduire la taille et le poids.

Pour optimiser les images, vous devez :

  • Renommer vos images avant upload avec un mot-clef pertinent : c’est un plus pour l’optimisation global de l’article de blog et pour faire apparaître l’image dans Google Image et draine encore plus de trafic.
  • Réduisez la taille de l’image à moins de 1000px de large.
  • Réduisez le poids de l’image avec des outils en ligne comme Optimizilla
  • Vous pouvez utiliser ce même mot-clef dans la balise ALT de l’image :Rendez-vous dans Media ou dans l’éditeur de texte de WordPress, vous trouverez un champ libre « texte alternatif » : ajoutez votre mot-clef.
  • Vous pouvez ajouter une légende à vos images, c’est un plus pour leur référencement.
  • Lorsque vous uploadez des images, évitez d’utiliser des images en format PNG, des images trop lourdes et trop grandes (supérieure à 1500px).
  • Une fois uploadé, utilisez des plugins WordPress comme Imagify pour en réduire encore le poids.
  • Le bon poids d’une image est inférieur à 100KB (après upload).

Balise Alt des images pour le SEO-min

7éme étape : La balise meta description

La balise meta description, comme la balise title n’apparaît que dans les résultats de recherche. Son poids SEO est beaucoup plus faible que la balise title mais une meta-description doit toujours être ajoutée.

La meta-description est un résumé unique de la page d’environ 160 caractères en moyenne. Elle doit également contenir LE mot-clef important de l’article et donner envie de cliquer.

Sur WordPress, elle se configure au même endroit que la balise title, dans Yoast SEO.

Pour notre exemple : la balise meta description de cet article de blog est : « Oui, vous avez besoin d’un blog pour gagner en visibilité et trouver plus de client. Je vous explique comment rédiger un article de blog et l’optimiser. »

8ème étape : L’URL’s de l’article de blog

Les URL’s doivent être les plus courtes possible. Une bonne URL contient également LE mot-clef principal de la page. L’URL n’a quasiment aucun poids en référencement naturel mais c’est un plus pour l’expérience utilisateur. A noter que sur certains smartphones, l’URL ne s’affiche plus.

Conclusion

Vous devez retenir seulement deux éléments  pour écrire et optimiser un article de blog :

  • Le choix du bon mot-clef principal et des mots sémantique
  • La densité pondéré
Deux éléments à retenir pour optimiser un article de blog ? Le choix des mots-clefs et le densité pondéré. #SEO #Google Cliquez pour tweeter

Choisir le bon mot-clef est essentiel car si vous ne le faite pas, vous prenez le risque de perdre du temps à rédiger un article de blog que personne ne lira. C’est démotivant. Vous devez donc identifier les questions que se posent les internautes pour leur répondre à travers un article. Votre mot-clef doit être pertinent, populaire et peu concurrentiel.

Enfin, la densité pondéré, qu’est ce que c’est ? C’est simplement la densité de votre mot-clef par rapport à son emplacement dans l’article de blog.

Votre mot-clef doit donc être répété au moins 10 fois pour un article de 1000 mots et être placé dans ces éléments : 

  • La balise title
  • La balise meta description
  • Le premier paragraphe
  • En gras
  • En début de phrase et paragraphe
  • Dans au moins 2 balises Hn
  • Dans les liens internes entrants
  • Dans les liens externes entrants
  • Dans le titre et la balise ALT des images
  • Dans l’url de l’article

Comment rédiger un article de blog et l’optimiser pour Google ? Je pense que vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour réussir à faire décoller votre visibilité. Si c’est le cas, partagez l’article et ou laissez moi un commentaire pour me donner votre avis.

Si vous parlez un peu anglais, voilà une très bonne vidéo de Neil Patel qui nous explique que pour optimiser une page web, il faut penser « utilisateur » et lui donner ce qu’il veut.

Merci d’avoir lu l’article en entier.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Testez votre site web
Placeholder
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Laisser une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :