fbpx

Comment identifier un bon influenceur pour vendre ses produits ?

Par 3 octobre 2017 novembre 8th, 2018 Webmarketing

On en parlait dans mon groupe Facebook Entraide Auto/Micro Entrepreneur. La question revenait souvent : Comment faire pour identifier un bon influenceur ? Je parle de « bon » influenceur dans le sens où un partenariat peut-être rapidemment rentable. La première question à se poser est pourquoi travailler avec les influenceurs ? Comment le faire ? Et combien ça coûte ?

Qu’est ce qu’un influenceur ?

Un influenceur du web prend généralement la forme d’un blogueur ou d’un youtubeur. C’est une personne influente dans sa thématique. Au départ, c’est souvent un/une passionné(e) qui cherche partager sa passion au travers d’un espace de discussion sur le web : un blog ou les réseaux sociaux. Cette personne atteint le statut d’influenceur à partir du moment où une grosse communauté suit son actualité. Les plus gros influenceurs sont aujourd’hui les candidats de télé-réalité qui ont des millions d’abonnées qui les suivent sur les réseaux sociaux. C’est une grosse opportunité pour les marques.

Pourquoi travailler avec un influenceur ?

Les influenceurs ont beaucoup de poids dans leur thématique, leur communauté suit leurs avis et leurs conseils. C’est une bonne opportunité pour une marque de bénéficier de la visibilité que peut offrir la communauté d’un influenceur. Travailler avec un influenceur, c’est mettre en avant sa marque ou ses produits devant des milliers de prospect hyper qualifiés car votre marque est recommandée par l’animateur de ce grand groupe.

Voilà un moyen de communiquer au plus grand nombre sans avoir un gros budget.

Profitez d'une formation WordPress & SEO offerte

Comment travailler avec un influenceur ?

C’est complètement le far west dans le domaine, tout est possible mais d’après mon expérience avec mes clients et sur mon blog voyage, j’ai pu identifier deux façon de travailler avec les influenceurs :

    • Le placement de produit : vous contactez simplement les influenceurs de votre thématique pour leur proposer de présenter votre produit/marque à leur audience. C’est le moyen le plus rapide de travailler avec un influenceur. Ils partagent votre site web ou votre page Facebook et le tour est joué. Vous pouvez aussi leur prêter/offrir un produit pour qu’ils se prennent en photo avec. On le voit très souvent chez les candidats de télé-réalité.

Une publication partagée par Jessica Thivenin (@jessica_thivenin) le

 

  • Le test de produit : le test produit va un peu plus loin que le placement de produit. Là, vous envoyez un produit que l’influenceur va tester. Il va donc vous dédier un article ou une vidéo Youtube pour parler de ce produit. Cela peut vous rapporter beaucoup plus qu’une simple publication sur Instagram ou Facebook. Le révère de la médaille ? L’influenceur ne prendra pas de gants lors du test et sera le plus honnête possible au risque de perdre toute crédibilité devant son audience. Vous devez donc être sur de votre produit. On voit souvent ce genre de partenariat dans le domaine du blogging voyage, c’est le cas avec le test d’un service de voiturier que j’ai testé sur mon blog voyage.

Combien ça coûte de travailler avec un influenceur ?

Là aussi, c’est le far west. Vous pouvez envoyer votre produit à un influenceur et il le testera gratuitement mais il pourra aussi vous facturer des milliers d’euros. Il n’y a pas règles dans le milieu. Vous pouvez aussi vous entendre sur un échange de service. A noter que la plupart des petits influenceurs (moins de 15 000 visiteurs par mois) n’ont aucune idée du prix à facturer. Pour identifier un prix et un retour sur investissement rapide, il faut savoir identifier un bon influenceur d’un mauvais. C’est tout l’objet de la suite de cet article.

Comment identifier un bon influenceur ?

L’intérêt de travailler avec des influenceurs est donc d’envoyer un produit à un leader d’opinion pour qu’il fasse sa promotion auprès de sa communauté à notre place. Je connais certains de mes clients qui réalisent plus de 50% de leur chiffre d’affaire simplement via des test produits et de l’affiliation avec des blogueurs.

Maintenant, trouver le bon influenceur passe par l’interprétation de 4 critères à prendre en compte. Puisque j’aime bien les cas pratiques, nous allons jouer le jeu avec une blogueuse voyage que je connais bien : Nastasya de Valiz Storiz.

Valiz Storiz - blog voyage

1. La pertinence : 

C’est logique, avant toute chose, vous devez trouver un influenceur de la même thématique que la votre. Pour travailler avec Nastasya, il faut donc que mon produit sois lié au domaine du voyage et que je partage les mêmes valeurs qu’elle. 

2. Le trafic : 

Pour être rentable le plus rapidemment possible, il faut que l’influenceur vous amène beaucoup de clients. C’est donc important qu’il ai un trafic important sur son blog. Vous devez viser les blogs qui font plus de 10 000 visiteurs unique/mois. Ce n’est pas énorme mais le trafic ne fait pas tout, la qualité est toujours plus importante que la quantité. 

Pour mesurer le trafic d’un site web, mixez les données de ces deux outils : Similar Web et SEM Rush

Valiz Storiz - blog voyage

Sur le blog de Valiz Storiz, on observe un trafic de plus de 10 000 visiteurs unique par mois, c’est parfait.

3. L’engagement :

Maintenant, il faut une grosse communauté. Mais ce n’est pas un indicateur très fiable. C’est l’engagement qui est important. Mieux vaux avoir une communauté faible mais 90% de membres actifs qu’une énorme communauté mais seulement 30% d’actifs. Beaucoup d’influenceurs ont une communication vertical à sens unique, ils ont une communauté énorme mais pas toujours qualifiée et surtout pas engagée.

Il faut maintenant observer les interactions sur les réseaux sociaux, le nombre de j’aime, de partages, de commentaires. Est ce que le blogueur est proche de sa communauté ? Est ce qu’il est réactif ? Combien as-t-il de commentaires par article sur son blog ? Voyons cela pour Valiz Storiz :

  • Page Facebook : 2300 abonnés
  • Compte Twitter : 756 abonnés
  • Compte Instagram : 5462 abonnés
  • Compte Pinterest : 195 abonnés

Je vois clairement que Facebook et Instagram sont assez intéressant pour moi. En regardant plus loin, je tombe sur des publications Facebook aussi très intéressantes pour moi comme celle-ci :

Valiz Storiz - blog voyage

 

Côté article de blog, je vois certains articles qui n’ont pas de commentaires et d’autres assez bien fournis comme celui-ci :

Valiz Storiz - blog voyage

C’est plutôt pas mal. Pour aller plus loin, vous pouvez passer par des outils en ligne comme Buzzsumo ou encore FanPage Karma. Pour moi, l’engagement est le critère le plus important, il défini vraiment l’impact que va avoir votre partenariat avec un influenceur. 

4. Les liens :

Si l’influenceur va écrire un article sur son blog pour parler de votre produit, il peut être intéressant de s’intéresser également aux liens. On parle ici de référencement naturel, de backlinks ou encore de netlinking. Si tous ces mots barbares ne vous parlent pas, pas de panique, suivez le lien —> Cliquez ici.

En gros, Google considère qu’un site web est populaire lorsque d’autres site web parlent de lui. Pour le mesurer, Google trace les liens cliquables dans les pages web. Plus le site de Nastasya va avoir de lien de qualité provenant d’autres sites web et plus Valiz Storiz sera considéré comme populaire pour Google.

C’est intéressant pour vous car vous pouvez profiter de ce statut simplement par un lien vers votre site web sur le site de Nastasya. Concrètement, lorsque Nastasya écrira un article sur le test de votre produit, elle va mettre un lien vers votre site web, et là, elle va vous donner un peu de son autorité, de sa popularité. 

Identifier les sites web qui ont un bon profil de lien devient alors une bonne opportunité à saisir. Un moyen simple de le faire : passer le site dans Majestic SEO, cet outil va nous donner deux scores à interpréter :

Valiz Storiz - blog voyage - liens

 

Majestic SEO calcule un score de qualité sur 100, le Trust Flow correspond à la qualité des liens et le Citation Flow à leur nombre. Visez un score de 10 minimum. En sachant que les petit à moyens influenceurs ne dépassent pas souvent les 30/100.

Pour Nastasya, c’est super, tous les critères sont au vert.

Vous pouvez y aller, vous serez certains d’avoir des retours. Nous pouvons ensuite suivre les retombés via l’outil Google Analytics – Acquisitions – Tout le trafic – Sites référents.

Retenez donc qu’un partenariat avec un influenceur peut vous apporter beaucoup, en terme de CA, de visibilité, de crédibilité mais aussi en référencement naturel. Voilà donc 4 critères pour filtrer pour les « bons » des « mauvais » influenceurs. Si vous hésitez entre plusieurs blog ou chaîne Youtube, misez tout sur le feeling.

Un petit groupe Facebook pour trouver des influenceurs : https://www.facebook.com/groups/PartenariatsBlogueursFrance/

Comment identifier un bon influenceur pour vendre ses produits ?
5 (100%) 1 vote

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Testez votre site web
Placeholder
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO Wordpress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web.

Laisser une Réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :