SEOWordPress

Tout savoir sur le taux de rebond [Guide complet]

Par 18 août 2020septembre 30th, 2020Aucun commentaire

Qu’est ce que le taux de rebond ? Comment le calculer ? Quel est le taux de rebond moyen d’un site internet ? Comment le calculer ? Comment le voir dans Google Analytics ? Autant de questions qui trouveront réponse dans ce guide complet. Définition du taux de rebond ce et conseils pour l’améliorer.

Définition du taux de rebond

Qu’est ce que le taux de rebond ? Le taux de rebond correspond au pourcentage d’internautes qui n’ont visité qu’une seule page d’un site internet. En anglais, on parle de Bounce rate mais la définition est la même. L’internaute qui arrive sur une page A quitte le site sans avoir consulter d’autres pages.

Voilà la définition officielle du taux de rebond par Google : « Le taux de rebond correspond au nombre de sessions avec consultation d’une seule page divisé par l’ensemble des sessions, ou au pourcentage de l’ensemble des sessions sur votre site au cours desquelles les utilisateurs n’ont accédé qu’à une seule page et n’ont déclenché qu’une seule demande au niveau du serveur Analytics. »

Il s’agit d’un indicateur clef pour juger de la satisfaction des internautes. Le taux de rebond nous ai fourni gratuitement par Google Analytics.

La définition et le calcul du taux de rebond peut également varier selon le type de site internet, on ne jugera pas de la même façon un taux de rebond pour un site e-commerce que pour un site vitrine ou un blog. Nous y reviendrons.

Attention à ne pas confondre le taux de rebond et le taux de retour. Le premier est un simple indicateur alors que le second est un critère SEO. J’y reviens plus bas dans un autre chapitre.

Le Taux De Rebond Définition

Comment calculer le taux de rebond (bounce rate) ?

Le taux de rebond est obtenu en divisant le nombre de rebonds par le nombre total de sessions. On obtient un pourcentage. On peut dire qu’il y a un rebond lorsque l’internaute :

  • Ferme la page
  • Sort du site via un lien externe ou via une nouvelle URL tapé dans la barre d’adresse
  • Clique sur précédent pour revenir en arrière
  • Est inactif pendant plus de 30 minutes

Calculer Le Taux De Rebond Min

Il est inutile de calculer manuellement le taux de rebond car Google Analytics nous le fournit gratuitement. On peut donc dire qu’un taux de rebond de 50% signifie qu’un internaute sur 2 ne visite qu’une seule page. Dans la plupart des cas, Le taux de rebond doit être le plus bas possible. On en reparle un peu plus bas.

A quoi ça sert de calculer le taux de rebond ?

Si vous avez un site internet, votre objectif est de réaliser des conversions (achat, contact, demande de devis…). Il est rare qu’un internaute qui ne vous connait pas convertisse immédiatement. La plupart du temps, il navigue de page en page à la recherche d’informations. Dans la plupart des cas, il est donc bon de garder l’internaute le plus longtemps possible sur son site internet et le faire naviguer de page en page.

Le taux de rebond permet d’identifier les pages qui potentiellement ne permettent pas de garder l’internaute sur le site web. Souvent, un taux de rebond élevé met en évidence un problème de contenu ou d’expérience utilisateur. Il peut s’agir de page qui ne satisfont pas l’internaute. Mais il y a quelques petites subtilités.

Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le rendre visible

Accès immédiat

Voir le taux de rebond sur Google Analytics

Google Analytics est un formidable outil de suivi des performances. Si vous ne l’avez pas encore installé, suivez mon tuto. Le taux de rebond est présent un peu partout dans Google Analytics. Voilà quoi faire pour en garder l’essentiel :

  • Audience – Vue d’ensemble : suivant la période déterminé, vous allez pouvoir voir le taux de rebond global de l’ensemble des pages du site internet.

Google Analytics Et Taux De Rebond Min

  • Audience – Mobile : dans cette partie, il est possible de voir la répartition du taux de rebond suivant le support utilisé par l’internaute : mobile, tablette et desktop.
  • Acquisition – Tout le trafic – Canaux : ici, vous allez pouvoir voir la répartition du taux de rebond suivant le canal d’acquisition.
  • Comportement – Contenu du site – Page de destination : il est possible de voir le taux de rebond de chaque page une par une.
    • Dans la même partie, vous pouvez ajouter un segment dans la partie haute au milieu. Choisissez le segment « trafic généré par les résultats naturels ». Vous pourrez voir le taux de rebond SEO de chaque page.

Taux De Rebond Sur Google Analytics Min

Il faut noter que pour avoir un bon aperçu du bounce rate, il est préférable de récolter également les autres données de Google Analytics comme : le temps passé sur chaque page et le nombre de page visitée par session.

Si vous avez besoin d’aide pour trouver le taux de rebond sur Google Analytics, n’hésitez pas à un me contacter.

Comment interpréter le taux de rebond ?

C’est quoi un bon taux de rebond et un mauvais taux de rebond ? Un taux de rebond élevé signifie que la plupart des internautes de votre site web n’ont visité qu’une seule page. Généralement, ce n’est pas bon signe. Au contraire, un taux de rebond faible signifie que la plupart des internautes visitent plusieurs pages. C’est généralement mieux d’avoir un bounce rate bas.

Quel est le taux de rebond moyen ? Qu’est ce qu’un bon taux de rebond ?

La plupart des webmarketeurs vous diront qu’il n’y a pas de bon ou mauvais taux de rebond, nous allons voir un peu plus bas que cela peut varier suivant le type de site web. Selon moi, plus le bounce rate est bas et mieux c’est :

  • Inférieur à 40% = bon taux de rebond
  • Entre 40 et 60% = taux de rebond moyen
  • Supérieur à 60% = taux de rebond élevé

Causes d’un taux de rebond élevé

Un taux de rebond élevé peut révéler l’insatisfaction de l’internaute. En arrivant sur une page A, il se rend compte que le contenu ne correspond pas à ses attentes. Cette insatisfaction peut avoir plusieurs causes :

  • Un temps de chargement trop long : Si la page est trop longue à charger, l’internaute peut perdre patience et quitter le site web. Ce qui fait augmenter le taux de rebond.
  • Un manque de cohérence entre la balise Title et le contenu : si l’internaute vient des moteurs de recherche, il a pu se laisser séduire par une balise Title aguicheuse. Si le contenu de la balise ne correspond pas au contenu de la page, l’internaute peut se sentir trompé.
  • Un contenu de mauvaise qualité : si le texte n’est pas assez clair ou indigeste, l’internaute ne va pas le lire.
  • Le manque de maillage interne : comment l’internaute peut naviguer de page en page s’il n’y a pas de liens internes dans la page. Un bon maillage interne permet de diminuer le taux de rebond.
  • Trop de publicité : les pop-up ou les bandeaux publicitaires trop intrusifs nuisent à l’expérience utilisateur et peuvent rendre la navigation compliqué sur mobile.
  • Une navigation trop compliqué : un menu trop chargé est le meilleur moyen de perdre l’internaute. Lui donner trop de choix va lui demander un effort supplémentaire qu’il ne fera surement pas.

Les limites du taux de rebond

Nous avons vu les causes d’un taux de rebond élevé. Ces causes sont dues principalement à une insatisfaction de l’internaute, mais il y a quelques subtilités. Parfois, un internaute ne visite qu’une seule page tout simplement parce qu’il a trouvé l’information qu’il recherche. Il n’a donc pas besoin d’aller plus loin. C’est le cas d’un internaute qui recherche une définition par exemple.

Sur les sites e-commerce, il est courant d’avoir un bounce rate proche de 40%. Les internautes ne visitent que rarement une seule page. Ils visitent souvent plusieurs fiches produits et doivent visiter plusieurs pages dans leur processus d’achat (panier – paiement – page de remerciement). Ce n’est donc pas normal d’avoir un taux de rebond élevé pour ce genre de site web.

Au contraire, il n’est pas rare de trouver des sites internet éditoriaux avec un taux de rebond élevé. Ces sites web proposent de l’information et s’ils y répondent en une page, alors l’internaute n’ira pas chercher plus loin. C’est le cas quand on recherche une capitale, une définition ou une célébrité. On se pose une question et on trouve la réponse. C’est donc normal d’avoir un taux de rebond élevé pour ce genre de sites web. Est ce toutefois une bonne chose, je ne pense pas. J’y reviens un peu plus bas.

Est-ce que le taux de rebond est important ?

Est-ce vraiment important de calculer son taux de rebond ? Oui et non. On vient de le voir, cela dépend du type de site web. Pour moi, dans tous les cas un bounce rate élevé n’est pas bon car l’objectif de tout site web est de faire réaliser une conversion aux internautes, choses qui n’arrive que rarement en ayant visité qu’une seule page.

Donc je pense que oui, c’est un indicateur important et il doit être le plus bas possible. Mais ce n’est pas l’indicateur le plus important. Pour moi, en tant que consultant en référencement, c’est surtout le taux de retour qui m’importe.

Taux de rebond et taux de retour : le point sur le SEO

Il ne faut pas confondre le taux de rebond et le taux de retour. Bien que très proche, il y a une petite subtilité :

  • Définition du taux de rebond : Un internaute visite une page A et quitte immédiatement le site web sans y faire aucune action.
  • Définition du taux de retour : L’internaute fait une recherche Google, visite une page A, revient dans les résultats de recherche et visite une page B.

Vous l’aurez compris, un fort taux de retour est catastrophique pour votre référencement naturel. Il s’agit d’un critère de Google important et il faut s’y pencher beaucoup plus que le taux de rebond. Alors que le taux de rebond peut être normal si l’internaute trouve ce qu’il cherche, il n’est pas normal que l’internaute aille chercher l’information sur un autre site web.

Le truc, c’est que le taux de retour n’est pas fourni par Google. Il est impossible de l’analyser. Selon moi, il faut donc se fier au taux de rebond. Si mon taux de rebond est bon alors mon taux de retour le sera aussi.

Bien que le taux de rebond ne soit pas un critère de Google, il faut faire comme ci, car cela va jouer sur votre visibilité Google. Essayez de viser un taux de rebond (et donc un taux de retour) le plus faible possible.

Pour m’organiser, j’utilise principalement Trello mais tout autres outils de gestion des tâches fera l’affaire.

Vous partez ou vous restez ?

Comment améliorer son taux de rebond (et donc son taux de retour) ?

On a vu plus haut que certains types de site internet peuvent avoir un bounce rate élevé sans souci. Je ne suis pas d’accord. Regardons le site web Wikipédia. C’est un site éditorial qui devrait normalement avoir un taux de rebond assez élevé. Je n’ai pas les chiffres du site mais par expérience, je suis sur que le taux de rebond n’est pas si élevé. Pourquoi ? Grace au maillage interne.

Améliorer le maillage interne

Comment faire baisser son taux de rebond sans maillage interne ? C’est très compliqué. C’est l’astuce de Wikipédia. Comptez combien de liens internes par page on trouve sur une page. Il y en a beaucoup et cela facilite la navigation de l’internaute. Même si celui-ci cherche une définition et qu’il n’a pas besoin de plus, il faut tout de même lui proposer quelque chose pour le garder sur le site. Sur un site e-commerce, on pourra ajouter en plus des produits liés et sur un blog, des articles liés.

Améliorer l’ergonomie de la page

Si votre contenu n’est pas digeste, que vos visuels sont trop petits ou moches, que votre site internet n’est pas repsonsive design alors l’internaute va fuir. Il faut donner envie à l’internaute de lire votre contenu et de rester sur votre site internet. Découvrez en plus dans mon guide sur l’expérience utilisateur.

Améliorer la navigation du site

Si on met de côté le maillage interne, la navigation passe principalement par le menu. Un menu trop chargé avec pleins de sous-menu ne plaira pas à l’internaute. Trop de choix, tue le choix. Vous pouvez lire le livre pour entrepreneur « le paradoxe du choix » qui en parle parfaitement. Essayez d’avoir un menu concis, d’aller droit au but. Ne laisser pas trop de choix à l’internaute. Simplifiez lui la vie.

Améliorer le temps de chargement

Une page trop longue à charger est un enfer pour n’importe quel internaute. En création de site web, on parle de la règle des 3 secondes. Votre contenu doit se charger en moins de 3 secondes sinon l’internaute partira et fera augmenter le taux de rebond (et surtout le taux de retour). La plupart du temps, un temps de chargement long est due à des images trop lourdes. Découvrez mon guide complet pour optimiser les images et gagner en vitesse de chargement.

Vitesse d'un site web - audit seo

Évitez les éléments trop intrusifs

Les pop-up et publicités trop intrusifs nuisent à l’expérience utilisateur. N’en abusez pas, surtout le mobile. Préférez les pop-up sliders ou les Hello Bar plutôt que le pop up. J’ai créée une vidéo sur le sujet dans ma formation WordPress et SEO en ligne.

Rédiger un contenu de qualité

L’internaute doit apprécier votre contenu. Il faut savoir donner beaucoup de valeur sur une page web. Plus vous allez donner de la valeur, de l’information qu’on ne trouve pas ailleurs et plus l’internaute restera sur votre site web. Si l’internaute recherche la définition du taux de rebond et qu’il tombe sur une page de 50 mots, cela ne lui suffira pas. Je recommande de toujours proposer 1000 mots par page aux internautes.

Être bien cohérent entre le contenu texte et les balises meta

On en a déjà parlé. La plupart du temps, un fort taux de rebond est due à un manque de cohérence entre le contenu des balises title et meta description et le contenu de la page. Cela arrive quand on sur-vend son contenu dans les balises meta. L’internaute s’attend à trouver une grosse information mais au final non. Déçu, l’internaute va partir.

Pour bien travailler le taux de rebond de votre site internet, vous devez étudier Google Analytics. Étudiez le bounce rate de chaque page, celui de chaque device, chaque canal d’acquisition. Commencez par voir si le taux de rebond est le même partout ou si cela ne concerne que quelques pages. N’oubliez pas également de suivre les données sur le long terme pour voir l’évolution de votre taux de rebond.

La balise title

Conclusion sur le taux de rebond

D’une manière générale, le taux de rebond est lié au deuxième pilier du SEO : l’expérience utilisateur. Si l’internaute est insatisfait, déçu ou découragé, il quittera votre site internet et cela fera augmenter votre taux de rebond et baisser référencement naturel (via le taux de retour). Analysez le, suivez son évolution et surtout, concentrez vous sur l’expérience utilisateur. Si vous offrez un contenu beau, de qualité, rapide à charger et optimisé SEO, alors vous avez tout ce qu’il vous faut pour faire baisser votre taux de rebond.

À ne pas rater !
Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le référencer !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO WordPress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web. Spécialisé en référencement WordPress, je propose aussi du coaching et des formations en ligne.

Laisser une Réponse

1 × trois =