SEO

[TUTO] Mon Hack SEO pour générer plus de trafic SEO sur son site

Par 19 mars 2020août 13th, 2020Aucun commentaire

Comment générer plus de trafic SEO sur son site web ? Aujourd’hui, je vais vous parler d’une technique SEO peu courante qui apporte de gros résultats rapidemment. Ce n’est pas souvent qu’on peut parler de techniques SEO rapide car habituellement, le référencement prend beaucoup de temps. Je vais t’en dire plus très vite. 

Avant tout, ce hack pour générer plus de trafic SEO sur son site s’adresse a des sites web qui ont déjà été un peu optimisé en référencement naturel. En clair, si vous partez de zéro, ce hack SEO n’est pas fait pour vous. Commencez d’abord par lire les articles suivant :

Prérequis

Comme je l’ai annoncé en introduction, ce petit hack SEO vous concerne si vous avez déjà un travaillé le référencement de votre site web. Cela signifie au moins que votre site web :

  • a une durée de vie d’au moins 6 mois
  • compte au moins 50 URL travaillées un minimum
  • a été travaillé un minimum techniquement

En gros, vous devez déjà avoir rédigé pas mal d’articles de blog et travailler votre maillage interne, vos balises title, meta description, Hn ou encore la structure du site.

le backlink c'est quoi

ETAPE N°1 : L’ANALYSE DES PERFORMANCES SEO

La première étape pour générer plus de trafic SEO consiste bien évidemment à d’abord faire le point sur ce qui marche et ce qui ne marche pas. L’objectif est d’identifier les pages qui performent en SEO et celles qui ne performent pas. Il va donc falloir créer deux fichiers excel pour répartir ces pages.

Pour cela, vous pouvez utiliser 3 outils de suivi SEO :

Vous pouvez retrouver ce tuto en vidéo dans ma formation SEO en ligne.

Extraire les données avec Google Analytics

  1. Dans un premier temps, choisissez de récolter les données des 6 derniers mois dans le coin supérieur droit des données Google Analytics.
  2. Dans le menu de gauche (sidebar), rendez-vous dans « Comportement » – « Contenu du site » – « Pages de destination ».Google Analytics - générer pus de trafic seo-min
  3. Sous le titre « Pages de destination » en haut, cliquez sur « Ajouter un segment ». Dans la liste, décochez « tous les utilisateurs » et cochez « Trafic généré par les résultats naturels ».Comment générer plus de trafic seo-min
  4. Tout en bas à droite, dans « Afficher les lignes », choisissez d’afficher un nombre de ligne pertinent avec le nombre d’URL de votre site web. Sur la barre du haut, cliquez sur « Exporter ».

Une fois le fichier exporté, vous devez trier les données, classez les pages dans 2 fichiers distinct : les pages qui performent le plus en SEO (en haut de liste) et celles qui performent le moins (en bas de la liste). Pour débuter, vous pouvez vous baser seulement sur le nombre de sessions SEO.

Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le rendre visible

Accès immédiat

Extraire les données avec Google Search Console ou Yooda Insight

Avec Google Analytics, nous avons la donnée « Trafic SEO ». Nous savons combien de sessions SEO fait chaque page sur les 6 derniers mois. Ce que nous ne savons pas, c’est quels sont les mots-clefs tapés dans Google qui permettent de faire ces sessions SEO. 

Avec Search Console, on peut facilement le savoir en allant dans « Performances » et en observant les requêtes. Cliquez sur une requête et cliquez ensuite sur l’onglet « Pages » pour savoir quelle page et quelle requête sont associées. Vous pouvez ensuite mettre à jour le fichier des pages qui performent en ajoutant les requêtes associées aux pages. L’objectif est de savoir quel mot-clef permet d’arriver sur telle page.

Si vous utilisez Yooda Insight Premium, c’est encore plus simple. Entrez simplement votre nom de domaine dans l’outil vous pourrez alors exporter la liste des mots-clefs, les pages liées mais aussi les positions de chaque mots-clefs. 

A noter que cela est aussi possible avec n’importe quel outil de suivi SEO de positions.

Comment générer plus de trafic seo avec Yooda Insight-min

Si à ce niveau là, vous n’avez pas beaucoup de données, attendez un peu et continuez à travailler votre référencement naturel. C’est encore trop tôt.

ETAPE N°2 : METTRE A JOUR ET CONSOLIDER LES PAGES QUI PERFORMENT

Maintenant que je connais mes forces et mes faiblesses, je vais pouvoir renforcer mes forces et améliorer mes faiblesses (étape suivante). L’objectif est d’améliorer ses positions SEO. Plus on apparaît haut dans la première page des résultats de recherche et plus on génère du trafic SEO sur son site web. 

Voici la méthodologie à suivre :

  1. On commence par la première ligne de notre fichier excel
  2. Nous allons d’abord vérifier que le mot-clef lié à la page est bien travaillé dans son contenu. Vérifiez qu’il apparaît dans les éléments suivants, si ce n’est pas le cas, ajoutez le :
    • La Balise Title
    • La balise Meta Description
    • Dans le titre de la page (la balise H1, qui peut être différent de la balise Title)
    • Dans le premier paragraphe
    • Dans le dernier paragraphe
    • Dans une ou plusieurs balises Hn
    • En gras de temps en temps
    • Dans l’URL de la page (attention à ne pas modifier une URL déja en ligne)
    • Plusieurs fois dans le contenu de la page
  3. Vérifiez également que la page respecte bien les critères suivant
    • La page compte 1000 mots minimum, 500 mots minimum si c’est une fiche produit
    • La page fait au moins 3 liens vers d’autres pages du site
    • La page reçoit au moins 3 liens depuis d’autres pages du site
  4. Rendez-vous sur l’outil Ubbersuggest et entrez votre mot-clef. Cet outil va vous proposer des mots-clefs de longue traîne, c’est à dire, votre mot-clef mais plus long.

Cas pratique :

Prenons par exemple mon article sur les tunnels de vente. Cet article est travaillé sur le mot-clef « tunnel de vente ». Si je veux générer plus de trafic SEO sur mon site, je vais taper « Tunnel de vente » dans l’outil Ubersuggest. 

Ubbersuggest comment générer plus de trafic seo-min

L’objectif va être de rajouter du contenu texte sur ma page. Je dois donc trouver un mot-clef pertinent pour rajouter un paragraphe dans ma page et en dire plus sur mon sujet. Je remarque que « Tunnel de vente WordPress » est tapé 50 fois par mois pour une concurrence assez faible (colonne verte). Je vais donc reprendre mon article sur les tunnel de vente et rajouter un paragraphe de quelques lignes sur les tunnel de vente avec WordPress.

Créer un tunnel de vente avec WordPress et générer plus de trafic seo sur son site web-min

Une fois que j’ai réalisé ces étapes, je suis en bonne voie pour commencer à générer plus de trafic SEO sur mon site web. Vous pouvez également mettre à jour votre contenu si celui-ci est assez vieux. 

Dernière étape importante : une fois que vous avez mis à jour votre page, vous devez vous rendre dans Google Search Console – « Inspection de l’URL » puis demander une indexation de votre page. Google enverra ses robots et prendra en compte vos mises à jour en l’espace de quelques minutes. 

ETAPE N°3 : REPRENDRE LES PAGES QUI PERFORMENT LE MOINS

Maintenant que nous nous sommes occupés des pages qui performent en SEO, il nous faut nous occuper des pages qui ne font pas de résultats SEO. Pour générer du trafic SEO sur votre site web, Google se base sur la qualité de chaque page pour juger la qualité globale du site web. Il faut donc noter que toutes les pages faibles tirent les autres vers le bas. Il faut donc faire quelque chose. Vous avez alors 3 solutions pour gérer ces pages :

  • Retravailler ces pages : c’est la solution la plus longue. Vous allez alors totalement retravailler le contenu de ces pages, trouver nouveau mot-clef principal fort et totalement réoptimiser la page. C’est ce que j’ai pu faire pour mon article sur les 10 meilleurs plugins WordPress. L’article a été totalement ré-écrit 2 ans après sa mise en ligne.
  • Supprimer ces pages : si ces pages ne sont pas essentielles, vous pouvez les supprimer totalement. Attention, dans ce cas là, il faudra également supprimer tous les liens que recevaient cette page pour éviter les erreurs 404 (page inaccessible). Vous devez également désindexer cette page en allant dans Google Search Console – « Index » – « Suppressions ».
  • Garder ces pages mais les désindexer : si vous jugez que ces pages apportent de la valeur mais que vous ne souhaitez pas les retravailler, vous pouvez les garder en ligne mais les désindexer. Pour Google, elles ne seront pas comptabilisées dans le « calcul de votre SEO » et resteront accessible sur le site. C’est ce que j’ai pu faire avec cet article de blog qui est en ligne mais non indexé. Pour cela, référez-vous au tuto suivant.

Résumé du tuto

Bien joué, vous connaissez maintenant mon hack SEO pour générer plus de trafic SEO sur son site web. Rappelez-vous que cela ne fonctionne que si vous avez déjà travaillé votre référencement naturel pendant au moins 6 mois. 

En résumé, vous devez :

  1. Créer 2 fichiers : les pages qui performent en SEO et celles qui ne performent pas (Google Analytics)
  2. Identifier les requêtes associées aux pages et leurs position (Yooda Insight ou Google Search Console)
  3. Mettre à jour les pages qui performent avec du nouveau contenu et une bonne optimisation SEO
  4. Choisir de garder ou non les pages qui performent le moins
  5. Reproposer à Google Search Console les pages mises à jour
  6. Etape bonus : réaliser un audit SEO complet du site web pour vérifier l’aspect technique
À ne pas rater !
Profitez d'une formation offerte

Visionnez plus de 3h de vidéos pour apprendre à créer un site web WordPress et le référencer !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Florian

À propos de Florian

Consultant SEO WordPress à Nice, j'accompagne les info-preneurs, TPE et PME dans leur stratégie webmarketing et leur recherche de visibilité sur le web. Spécialisé en référencement WordPress, je propose aussi du coaching et des formations en ligne.

Laisser une Réponse

19 − deux =